Publicité
Publicité
Bankin’ : de l’agrégation des comptes bancaires au « coach personnel »

Bankin’ : de l’agrégation des comptes bancaires au « coach personnel »

0

Grâce à une levée de fonds de 7 millions d’€ réalisée le 10 janvier auprès de Omnes Capital, CommerzVentures et Generation New Tech – actionnaire historique – la start-up Bankin’ aura levé un total de 8,4 millions d’€ depuis sa création ! Concrètement, cet argent va lui permettre d’évoluer « vers un rôle de « coach » personnel indépendant des banques », précise le communiqué de Omnes Capital. Au programme, possibilité de réaliser des virements depuis l’appli Bankin’ et aide à la renégociation de crédit ! Focus.

Bankin'
Bankin'

Depuis sa création en 2011, Bankin’ est une application qui facilite la gestion d’argent en permettant de visualiser sa situation financière et de faire des prévisions sur le solde restant à la fin du mois. Connectée à 350 établissements bancaires, l’appli Bankin’ aurait fédéré 1,5 million d’utilisateurs.

Initier des virements depuis Bankin’

Vous vous en souvenez peut-être, l’éditeur de logiciels Budget Insight avait annoncé fin décembre qu’il serait possible de réaliser des virements depuis l’agrégateur de comptes Budgea Pay dès le premier trimestre 2017.

C’est vraisemblablement la même voie – celle de l’agrégateur de comptes 2.0 – que Bankin’ va emprunter dans les semaines/mois qui viennent. Aujourd’hui, plusieurs analystes s’accordent à dire que ce qui distingue un agrégateur de comptes ou PFM (pour Personal Finance Management) d’un véritable coach financier, c’est la possibilité d’initier des transactions depuis l’outil.

outils de gestion de budget, agrégateur de comptes

A lire aussi

Agrégateur de comptes : les banques s’y mettent

Lire la suite

Ainsi, l’agrégateur de compte sort de son rôle de simple outil de gestion de budget pour devenir une « alternative aux espaces de banque en ligne des établissements traditionnels », nous dit Les Echos.

Actuellement en phase de test, les virements bancaires depuis Bankin’ pourront prochainement être réalisés entre ses comptes personnels ou vers des comptes tiers. « Cette fonctionnalité très attendue par les utilisateurs, donne une nouvelle dimension à l’application, qui se substitue directement aux services de virements traditionnels mais avec la simplicité et l’intuitivité de l’interface Bankin’ en prime », estime Omnes Capital.

Selon le communiqué de Omnes Capital, Bankin’ devrait également proposer prochainement des services de virement intelligent « pour éviter le découvert et booster l’épargne ».

Des suggestions de renégociations de son crédit immobilier

Autre fonctionnalité dont Bankin’ devrait s’enrichir : des suggestions de renégociation de crédit immobilier… Selon Les Echos, dès 2017 Bankin’ prévoirait de lancer une option d’alerte pour prévenir les clients dont les taux de crédit immobilier « présentent des marges de renégociation ».

Ces clients se verraient ensuite proposer une mise en relation avec un courtier en crédit immo ou une banque. Objectif : leur permettre de bénéficier du meilleur taux !

« Grâce à cette levée de fonds, nous allons accélérer nos innovations et répondre aux nouveaux besoins exprimés par nos utilisateurs. La possibilité d’effectuer des virements en quelques clics, les conseils pertinents et personnalisés pour mieux gérer son argent au quotidien, une expérience utilisateur encore optimisée… vont contribuer à développer une solution plus aboutie et plus intelligente » se réjouit Joan Burkovic, CEO et co-fondateur de Bankin’.

En janvier 2016, l’autre poids-lourd de la gestion de finances personnelles Linxo bouclait une levée de fonds de 2 millions d’€ auprès du Crédit Mutuel Arkéa et du Crédit Agricole. Une évolution similaire attend peut-être Linxo. Affaire à suivre !

Jihane Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE