Publicité
Publicité
Banque pour les professionnels : vers plus de concurrence ?

Banque pour les professionnels : vers plus de concurrence ?

0

Selon un article des Echos.fr publié le 10 janvier, Boursorama Banque « s’attaquerait au marché des entrepreneurs individuels ». Autrement dit, le lancement de l’offre de compte pro de la banque en ligne filiale de la Société Générale serait imminent. En cassant les prix du marché des professionnels – l’offre de Boursorama Banque devrait coûter 9 €/mois – ce nouvel entrant pourrait selon le journal économique ouvrir la voie à une concurrence accrue dans le secteur. Focus.

Professionnel
Professionnel

Dans un article intitulé L’offre de Boursorama Banque pour les professionnels – publié sur billet de banque le 27 décembre 2016 – on vous annonçait justement qu’une nouvelle ligne tarifaire relative à une offre pro apparaissait dans la brochure de Boursorama Banque du 1er décembre.

Proposer aux entrepreneurs une offre cohérente avec leurs besoins

Pour Benoit Grisoni, directeur général de Boursorama Banque cité par Les Echos, si la banque en ligne s’attaque au marché des entrepreneurs individuels, c’est tout simplement parce qu’elle a reçu « beaucoup de demandes de clients professionnels qui souhaitaient ouvrir un compte ». Du coup, la banque ne devrait pas proposer une offre bancaire complète à destination des pro mais plutôt des services bancaires spécifiquement adaptés à leurs besoins.

« Carte de paiement, livret dédié, assurance moyens de paiement spécifique, catégorisation de factures, etc. pour des entrepreneurs qui n’ont pas besoin de services de gestion d’espèces ou de produits complexes », précise Benoit Grisoni. La distribution de prêt professionnel n’étant pas pour l’instant à l’ordre du jour.

Pour Les Echos, Boursorama Banque adopterait – pour draguer la clientèle professionnelle – la même stratégie que celle déployée pour attirer les particuliers. Soit, « La simplicité des outils en ligne et la transparence des tarifs. »

Peut-on ouvrir un compte professionnel dans une banque en ligne ?

A lire aussi

Peut-on ouvrir un compte professionnel dans une banque en ligne ?

Lire la suite

108 €/an chez Boursorama Banque contre « 400 à 500 € en moyenne » ?

Selon Hugues Le Bret, cofondateur du Compte-Nickel, également cité par Les Echos : « En moyenne, les clients professionnels versent de 400 à 500 euros de frais bancaires chaque année pour des services de base ». Et ces frais sont souvent particulièrement opaques, poussant Les Echos à parler de « maquis des frais bancaires facturés aux professionnels ».

Pour le cofondateur du Compte-Nickel – le compte sans banque qui peut être ouvert dans un bureau de tabac – ces frais pourraient « être divisé(s) par deux si la concurrence sur le marché des professionnels devait se renforcer ». Lui-même envisage d’y entrer mais, pas avant 2018 et le million de clients particuliers atteint…

Les frais de gestion d’un compte professionnel

A lire aussi

Les frais de gestion d’un compte professionnel

Lire la suite

A la question « qu’est-ce qui empêche la concurrence de (vraiment) s’opérer sur le marché des professionnels », Hughes Le Bret répond : « Les autorités ont des exigences de documentation et vérification très vastes vis-à-vis des clients professionnels, et les besoins bancaires de ces derniers sont plus complexes que ceux des clients particuliers. La rentabilité d’un service de banque pour des clients professionnels est donc plus lente. »

Et Les Echos de conclure « Autre difficulté : pour ces clients, les banques en ligne peinent à dégainer l’arme du crédit. Prêter à des entreprises les engagerait dans des analyses poussées susceptibles de dégrader fortement leur rentabilité. Ces établissements se retrouveraient donc contraints d’augmenter leurs tarifs. En somme, ils deviendraient des banques comme les autres… »

Comment s’y retrouver ?

Banques traditionnelles, banques en ligne, nouveaux acteurs : le marché de la banque pour les professionnels devrait être bousculé dans les prochains temps. Pour vous permettre de vous y retrouver – c’est-à-dire de choisir une offre bancaire lisible qui convienne à vos besoins – sachez que le comparateur de banques Panorabanques lancera d’ici la fin du mois de janvier son comparateur de banques pour les professionnels !

Vous pourrez alors procéder à une simulation gratuite et sans engagement et connaître en amont les solutions qui s’offrent à vous ! On vous préviendra dès le lancement du comparateur !

Jihane Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE