Publicité
Publicité
BNP Paribas investit dans PayCar – une autre alternative au chèque de...

BNP Paribas investit dans PayCar – une autre alternative au chèque de banque

0

La banque d’un monde qui change a annoncé le 29 novembre sa prise de participation minoritaire dans le capital de la start-up PayCar. PayCar est un site web et une appli (iOS et Android) offrant une solution de paiement pour l’achat et la vente de véhicules d’occasion entre particuliers. Cette alternative au chèque de banque vous rappelle quelque chose ? C’est normal, en mai dernier, c’était Depopass qui faisait l’actualité – soit une solution similaire qui avait séduit le groupe BPCE à travers sa filiale S-Money. Signe que le chèque de banque est bel et bien en voie d’extinction ? On dirait bien.

Une alternative simple et sécurisée aux chèques de banque

Selon le site ITespresso.fr, plus de 5 millions de voitures d’occasion ont été vendues par an en France sur les 10 dernières années. 65 % de ces ventes ont été conclues entre particuliers. Soit, potentiellement 3 250 000 personnes qui pourraient préférer cette alternative au bon vieux chèque de banque. On se dit du coup qu’il y a de la place pour plusieurs acteurs sur ce marché…

C’est vraisemblablement la réflexion menée par BNP Paribas qui a ainsi décidé de prendre part à la première levée de fonds de la start-up PayCar, à hauteur de 1,3 million d’€. Pendant 4 mois, la banque et la start-up ont travaillé ensemble étroitement.

Mais, si l’ambition de Depopass est de « devenir le réflexe de tous les règlements entre particuliers », PayCar s’en tient pour l’instant aux véhicules d’occasion. Fondée en mars 2015, PayCar est née du constat que l’utilisation des chèques de banque pour l’achat de véhicules d’occasion – en + d’être « compliquée et stressante » – emportait son lot de problèmes : risques de fraude et contraintes horaires en particulier.

Le chèque

A lire aussi

Qu’est-ce qu’un chèque de banque ? Lire la suite

PayCar : comment ça marche ?

PayCar est une appli fonctionnant sous iOS et Android qui permet de régler l’achat d’un véhicule d’occasion instantanément. Pour utiliser l’appli, il suffit au vendeur et à l’acheteur de s’inscrire gratuitement sur le site. Ensuite :

    • PayCar vérifie les identités de l’acheteur et du vendeur – qui doivent envoyer au préalable une pièce d’identité et un RIB. L’inscription est validée sous 24 heures
    • L’acheteur crédite alors son compte PayCar du montant de la transaction en procédant à un virement depuis son compte bancaire. Il doit y ajouter 20 € TTC, correspondant aux frais fixes prélevés par PayCar

Depuis le 13 juin 2017, les clients BNP Paribas peuvent souscrire au service PayCar directement depuis leur espace client sur le site : https://mabanque.bnpparibas/.

Prévoir 48 heures pour le transfert de fonds depuis le compte bancaire vers le compte PayCar – géré par le Crédit Mutuel Arkéa.

  • Le jour de la transaction, l’acheteur transfère les fonds au vendeur instantanément depuis son smartphone. Pour ce faire, il entre simplement le numéro de téléphone du vendeur et le montant à transférer. Ce après quoi, le vendeur reçoit un code par SMS qu’il transmet à l’acheteur afin de valider la transaction
  • L’acheteur est débité en temps réel et le montant de l’achat est versé au vendeur en temps réel, avec une commission fixe de 20 €. L’acheteur récupère les clés

Parce qu’il n’est pas rare de négocier le montant d’un véhicule d’occasion, PayCar offre l’opportunité de modifier le prix sur l’appli, jusqu’au dernier moment.  

Combien ça coûte ?

Contrairement à Depopass qui facture le vendeur uniquement, le business-model de PayCar s’appuie sur une double facturation : vendeur et acheteur s’acquittent d’une commission de 20 €.

Cette tarification unique est valable pour tous les véhicules (voiture, moto, bateau…) jusqu’à 100 000 €, est-il précisé sur le site. Par ailleurs, la commission n’est évidemment due que si le véhicule est vendu par PayCar. L’inscription et la vérification d’identité sont totalement gratuites.

A contrario, en cas de réglement avec un chèque de banque, c’est l’acheteur qui prend en charge les frais – certes moindres, comptez 10 € en moyenne par chèque de banque – mais aucun frais n’est à la charge du vendeur.

CashSentinel se pose également en alternative au chèque de banque pour l’achat et la vente de véhicules d’occasion entre particuliers. Comme Depopass, CashSentinel ne facture que le vendeur. Compris entre 14 € et 59 €, les frais varient en fonction de la valeur du véhicule vendu. Par exemple, pour un véhicule de 4 999€, le vendeur devra régler 14 €. Pour un véhicule de 9 999 €, les frais passent à 29 €. CashSentinel a noué un partenariat avec la Société Générale.

Vous souhaitez acheter ou vendre une voiture d’occasion mais pas question d’utiliser un chèque de banque ? Entre Depopass, CashSentinel et PayCar, vous avez l’embarras du choix !

Jihane Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE