Les Français dans le rouge à la banque

Les Français dans le rouge à la banque

0

Les Français dans le rouge à la banque
Les Français dans le rouge à la banque

Alors que de nombreux ménages peinent à boucler leurs fins de mois, une très grande partie des Français ont recours au découvert bancaire. Le comparateur de banques Panorabanques.com a dévoilé aujourd’hui le deuxième volet de son enquête inédite sur Les Français et leur Banque. Il est consacré au découvert bancaire qui est devenu un usage.

Plus de 70 % des Français souhaitent que leur banque leur accorde une autorisation de découvert !

71 % des Français veulent pouvoir être à découvert pendant quelques jours, ou pour faire face à une situation de trésorerie passagèrement tendue sans que cela ne génère de frais supplémentaires ou d’incidents. Que ce soit par besoin ou par prudence, ils demandent une autorisation de découvert qu’ils ne vont cependant pas tous utiliser : 43 % des personnes qui ne sont jamais à découvert souhaitent tout de même disposer d’une autorisation.

Deux tiers des Français sont en dépassement de découvert au moins une fois par an !

Seuls 35 % des Français ne sont jamais en dépassement de découvert autorisé et 65 % d’entre eux vont au delà de leur limite autorisée au moins une fois par an.

  • Un petit tiers (28 %)  des Français franchissent la limite au moins une fois par mois
  • La moitié (49 %) une fois par trimestre ou plus
  • Les deux tiers (65 %) une fois par an ou plus

Les femmes plus souvent dans le rouge

Les femmes dépassent plus souvent la limite autorisée que les hommes : 32 % d’entre elles sont en dépassement de découvert tous les mois, contre 24 % pour les hommes. A l’inverse, 31 % seulement des femmes ne sont jamais à découvert alors que 40 % des hommes restent dans les limites autorisées.

La fréquence du dépassement de découvert dépend du niveau de revenus

Quels que soient leurs revenus, de très nombreux Français vont donc au delà de leur limite autorisée mais les clients les plus « aisés » le font nettement moins souvent que les plus « modestes » :

  • Chez les personnes disposant de revenus nets mensuels supérieurs à 3 000 € seul un client sur 8  (13 %) va au-delà de l’autorisation de découvert au moins une fois par mois
  • Chez les clients disposant de revenus nets mensuels inférieurs à 1 500 €, 1 personne sur 3 est au-delà de son découvert autorisé une fois par mois ou plus (32 %).

Le dépassement de découvert autorisé peut coûter très cher

Si la mise en place d’autorisation de découvert est un service qui est parfois gratuit…
  • Selon les banques, les frais de mise en place (payables une seule fois lors de la mise en place) vont de 0 € à 75 € (Groupe Crédit du Nord). Le CIC facture 20 € et la Caisse d’Epargne Ile de France 11,65 € alors qu’une centaine de banques ne facturent pas ce service
  • De même, les frais de dossiers annuels varient selon les établissements : 90 € à la Banque Martin Maurel, 20 € pour les clients HSBC et c’est un service gratuit chez 140 banques sur 160

… les frais liés au dépassement de découvert autorisé peuvent devenir très lourds :

  • Selon les banques, la commission d’intervention va de 0 € (Boursorama Banque, Fortuneo, ING Direct) à 14 € (Banque Populaire Occitane) et elle s’élève en moyenne à 8,50 €
  • La lettre d’information pour compte débiteur non autorisé est facturée en moyenne à 10 €. Elle est gratuite dans certaines banques (Boursorama Banque ou Crédit Agricole Centre France) mais elle peut être facturée jusqu’à 24 € (BPE)
  • Enfin, le taux servant au calcul des intérêts débiteurs est plus élevé quand le client dépasse son découvert autorisé

Ces frais peuvent se cumuler et un client qui dépasse la limite autorisée une fois par mois peut avoir des frais près de trois fois supérieurs à un client qui n’est jamais en dépassement.

En moyenne, les Français payent des frais bancaires annuels de 186 € et ceux-ci sont d’autant plus élevés que le client dépasse souvent son découvert autorisé :

  • 111 € par an pour les clients qui ne sont jamais en dépassement
  • 137 € par an pour ceux qui dépassent la limite autorisée 1 fois par an
  • 201 € par an pour ceux qui la dépasse 1 fois par trimestre
  • 304 € par an pour ceux qui la dépasse une fois par mois et plus

Retrouvez la synthèse de l’étude de Panorabanques.com.

lupa Comparer les tarifs bancaires

Et vous, à combien vous reviennent vos frais de dépassement de découvert autorisé ? N’attendez plus : réalisez une comparaison et découvrez combien vous coûte votre banque. Je compare

Les Français abonnés au découvert bancaire

A lire aussi

Les Français abonnés au découvert bancaire

Lire la suite

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE