Publicité

Publicité
N26 fait son entrée officielle en France

N26 fait son entrée officielle en France

2

Paul Auster a dit « Les bonnes choses n’arrivent que lorsqu’on renonce à les espérer ; à l’inverse, trop espérer, les empêche de se produire. » Du coup, c’est bel et bien parce qu’on avait (presque) oublié jusqu’à l’existence même de la néobanque allemande N26, que celle-ci nous annonce que son lancement en France est officiel ! Fini la liste d’attente et les changements tarifaires ! N26, c’est pour de bon ! Focus.

Lancement officiel de N26 en France

2 000 clients français rejoignent N26 chaque semaine

Cité par La Tribune, Valentin Stalf – le fondateur – se réjouit : « Sans aucun marketing, nous avons déjà engrangé ces deux derniers mois 30 000 clients en France. Nous en gagnons 2 000 par semaine. C’est impressionnant. A ce rythme, nous pensons dépasser les 100 000 utilisateurs rapidement. » Aucune pub d’accord mais aucun marketing vraiment ?

Rembobinons :

Nous, on a entendu parler de N26 – qui s’appelait alors Number26 – en décembre 2015, pour la première fois. Niveau communication, la start-up berlinoise nous a présenté un compte bancaire 100 % conçu pour le mobile, à des années lumières de la banque telle qu’on la connaît. Et en + gratuit… Juste le temps de rassembler nos esprits pour ouvrir un compte N26 et hop, la néobanque avait mis le holà sur les nouvelles souscriptions en France… Ce n’est finalement qu’en novembre 2016 que N26 nous a confirmé que les Français pouvaient ouvrir un compte. Au passage, elle imposait une date butoir pour la vérification d’identité préalable à l’ouverture de compte et menaçait de faire payer la CB MasterCard N26… Il n’en est finalement plus rien…

Vous en conviendrez, N26 aurait souhaité attiser la curiosité, voire susciter le désir, elle ne s’y serait pas mieux prise…

Quoi qu’il en soit, c’est lors du Paris Fintech Forum qui se tenait le mercredi 25 janvier, que N26 a annoncé son lancement officiel en France. Et ses fortes ambitions : 100 000 clients français dans l’année. Pour les atteindre, La Tribune nous confie qu’une campagne de pub sur le web et à la télé est prévue dans pas longtemps.

N26 cible les « Millenials »

N26 compterait déjà plus de 200 000 clients, notamment en Allemagne. Et c’est normal, outre-Rhin N26 propose plus qu’un simple compte courant. L’activation du découvert est possible en 3 minutes, « après évaluation (« credit scoring ») », précise La Tribune. Les clients allemands peuvent aussi choisir des supports d’investissement et se verront bientôt proposer des produits d’épargne, du crédit à la consommation et de l’assurance.

Black card N26

A lire aussi

N26 lance une CB N26 noire

Lire la suite

Pour Valentin Stalf, « notre cible, ce sont les Millenials, les 18-35 ans, les « digital natives » qui font tout avec leur mobile, qui sont les plus intéressés par le mobile banking ».

Pour conquérir cette cible, Jérémie Rosselli – responsable N26 pour la France – tient déjà sa punchline : « la banque en France n’a pas évolué depuis le Minitel » !

Mais, les Millenials savent-ils au moins ce qu’est le Minitel ?

Jihane Bensouda

Publicité
Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour. J’aimerais changer de banque et j’aurais aimé connaître les conditions et le fonctionnement de la banque N26. pouvez-vous m’envoyer votre réponse par mai S.V.P.. Merci l’avance

LAISSER UNE RÉPONSE