Publicité
Publicité
Rachat de Morning : sa nouvelle orientation vue par Leclerc

Rachat de Morning : sa nouvelle orientation vue par Leclerc

0

Initialement, Banque Edel souhaitait utiliser la néobanque pour étoffer ses services bancaires pour les entreprises. Mais le projet initial de Morning de « réveiller la banque » a du séduire la filiale bancaire de E.Leclerc. Résultat, Morning va maintenir et développer ses services à destination des particuliers. Focus.

Néo-banque Morning
Néo-banque Morning

Près de deux mois après être entrée au capital de Morning, Banque Edel intensifie sa participation dans la néo-banque. Elle a ainsi racheté les parts de son ex-dirigeant Eric Charpentier et une partie du capital détenu par la Maif. Résultat, la Banque Edel détient désormais 79 % du capital de Morning. De quoi orienter à sa guise l’activité de la start-up. Car la Banque Edel promet, dans le communiqué de presse annonçant sa montée au capital, « prévoir du nouveau pour Morning ».

Une offre à destination des particuliers

C’est le positionnement traditionnel de la start-up. A l’origine, Morning – anciennement Payname – proposait un service de cagnotte en ligne. Puis, on s’en souvient, elle a souhaité lancer une offre de compte sans banque : application mobile et carte bancaire connectée entre autres. C’est d’ailleurs l’échec de ce lancement qui a conduit la Banque Edel à reprendre Morning.

Morning

A lire aussi

Néo-banque Morning : histoire d’un faux départ

Lire la suite

Mais la filiale de E.Leclerc ne compte pas abandonner ce projet. Mieux, elle étoffera dans les prochains mois la gamme de services proposés. « Les fonctionnalités de Morning que sont la cagnotte et le compte de paiement associé à une carte bancaire permettent d’envisager dès le mois de juin des déclinaisons intéressantes du point de vue d’un distributeur pour ses clients », explique ainsi Richard Pouillaude, le nouveau directeur de Morning.

Banque Edel va-t-elle sortir une offre low cost à la Carrefour Banque ?

Dans le communiqué, Banque Edel ne nous en dit pas tellement davantage sur ses ambitions pour Morning. Toutefois, il n’en faut pas plus pour que la presse économique s’enflamme. Selon elle, Banque Edel pourrait sortir une offre de compte à la C-zam de Carrefour Banque.

Pour rappel, la filiale bancaire de Carrefour lancera en effet mi-avril un compte low cost commercialisée en ligne et dans ses grandes surfaces. Celle-ci sera composée d’un compte, d’une appli et d’une carte bancaire connectée. Tiens, tiens, ça ne vous rappelle rien ? Cette offre ressemble à celle développée par Morning avant son rachat par la Banque Edel.

Bref, en attendant une quelconque annonce de Banque Edel, les spéculations risquent donc d’aller bon train.

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE