Publicité
Publicité
Retraits et paiements par CB : tous nos conseils pour éviter les...

Retraits et paiements par CB : tous nos conseils pour éviter les soucis en vacances

0

Tic-Tac ! Les vacances d’été arrivent à grand pas. On en est sûr, vous êtes impatient ! Mais peut-être aussi un peu angoissé à l’idée de retirer de l’argent en dehors de France. L’enquête réalisée par Opinea pour Diebold Nixdorf révèle en effet que 47 % des Français qui voyagent à l’étranger sont réticents à y retirer du cash. Et 67 % déclarent prendre des précautions avant d’utiliser un distributeur automatique de billets à l’étranger. C’est aussi votre cas ? Restez bien avec nous, nous allons vous livrer tous nos conseils pour partir et voyager l’esprit tranquille.

Partez en vacances en toute tranquillité avec votre carte bancaire
Partez en vacances en toute tranquillité avec votre carte bancaire

En dehors de la France, vous pouvez aussi retirer de l’argent !

Près de 1 Français sur 2 (47 %) hésite à retirer de l’argent dans les distributeurs à l’étranger. Précisément, 37 % expliquent ne retirer que très rarement des espèces et 10 % n’en retirent tout simplement jamais.

Tout d’abord rassurez-vous. Vous pouvez retirer de l’argent dans des automates à l’étranger. 95 % des cartes bancaires en circulation permettent en effet d’effectuer des retraits à l’international.

Idées reçues

A lire aussi

Idées reçues sur vos dépenses à l’étranger

Lire la suite

Pour faire des économies, faites de gros retraits

D’après le sondage réalisé par Opinea, près de 1 Français sur 2 préfère effectuer plusieurs petits retraits à l’étranger. Et pourtant, ce n’est pas la meilleure stratégie à adopter. Explications.

En zone €, les retraits sont facturés comme en France. Si les distributeurs appartiennent à votre banque, ils sont gratuits. Si les distributeurs appartiennent à une autre banque, ils sont souvent payants passés 3 retraits par mois. Problème, hors de France, pas sûr que vous trouviez un distributeur du réseau de votre banque ou d’une banque partenaire. Il est donc plus difficile d’échapper aux frais. Résultat, ne multipliez pas les retraits aux DAB. Faites si possible un ou deux gros retraits durant votre séjour.

Voyage à l'étranger

A lire aussi

Top 10 des astuces pour limiter ses frais bancaires à l’étranger

Lire la suite

En dehors de la zone €, même constat. Votre banque prélève des commissions fixe et proportionnelle sur les retraits. Résultat, en multipliant les petits retraits vous allez payer plusieurs fois la commission fixe. A l’inverse, en effectuant un unique gros retrait, vous ne la payerez qu’une seule fois.

logo

Conseil billet de banque

Contactez votre conseiller, il vous indiquera la liste des banques partenaires dans le lieu où vous vous rendez et pourra vous éviter des frais de retraits…

Un exemple vaut mieux que toutes les explications. Selon le comparateur de tarifs bancaires Panorabanques, les banques facturent en moyenne 3,20 € par retrait + 2,50 % du montant retiré au 1er juin 2017. Résultat, si vous effectuez :

  • Un unique retrait pour l’équivalent de 500 €, votre banque vous prélève 3,20€ + 2,50 % x 500 € = 3,20 € + 12,50 € = 15,70 € de frais
  • 5 retraits de 100 €, votre banque vous facture 5 x (3,20 € + 2,50 % x 100 €) = 5 x (3,20 € + 2,50 €) = 28,50 € de frais

Il n’y a pas photo !

En plus de ces commissions, des frais de change vous seront aussi facturés. Ces frais-là, difficile d’y couper !

Si possible payez plutôt que retirez de l’argent aux distributeurs

Là encore, c’est vrai en zone € comme en dehors. En zone €, les paiements sont gratuits ! En dehors de la zone €, les banques prélèvent une commission fixe et proportionnelle au montant payé. C’est comme pour les retraits sauf que la commission fixe est généralement plus faible. La preuve, au 1er juin 2017, les banques facturent en moyenne un paiement à l’étranger 0,20 € + 2,50 % du montant réglé. C’est en moyenne 3 € de moins que pour un retrait du même montant.

Par exemple, si vous faites un paiement pour l’équivalent de 100 €, ça vous coute 2,70 €, contre 5,70 € pour un retrait de 100 €.

logo

Conseil billet de banque

Et pour faire encore plus d’économies sur vos frais bancaires à l’étranger, pensez aux banques en ligne. Celles-ci ne facturent pas de commission fixe sur les retraits et les paiements. Et, la commission proportionnelle est en général nettement plus faible (en moyenne 1,98 %) que dans les banques traditionnelles (en moyenne 2,50 %).  

Voyages en dehors de la zone € : les solutions pour réduire les frais

Les néo-banques, vous en avez probablement déjà entendu parler. Les N26, Compte-Nickel, C-zam ou encore Revolut tentent de bousculer le marché de la banque à coup de compte low cost, d’application mobile au top et d’ouverture de compte rapide. Eh bien, sachez que certaines de ces fintechs sont particulièrement intéressantes en cas de séjour à l’étranger.

Comparatif des néo-banques à l’étranger

Comparatif néo-banque étranger2

 

Ces prix sont valables au 1er juin 2017
  • Pour votre voyage en dehors de la zone €, Revolut est la fintech à privilégier. L’ouverture de compte et la carte bancaire y sont gratuites. Les retraits sont gratuits jusqu’à 200 € par mois. Les paiements aussi jusqu’à 5 000 € par mois.
  • N26 est plutôt pas mal non plus ! Surtout, si vous estimez que vous allez retirer bien plus de 200 € pendant votre séjour.
  • C-zam est aussi une bonne offre : retraits hors zone € à 1 € et paiements gratuits. Dommage qu’il y ait des frais de tenue de compte (12 € par an)

Quelques autres conseils avant et pendant vos vacances

Des conseils qui s’adressent à ceux qui s’envoleront cet été pour des destinations exotiques mais aussi à ceux qui resteront en France.

  • Vérifiez que votre carte bancaire n’arrive pas à expiration durant vos vacances
  • Vérifiez que votre compte est suffisamment approvisionné pour faire face à vos dépenses
  • Si vous partez à l’étranger, prévenez votre conseiller bancaire. En effet, pour limiter les risques de fraude, certaines banques bloquent automatiquement les retraits à l’étranger (après un 1er retrait)
  • En cas de perte ou vol de votre carte bancaire ou de votre chéquier, conservez avec vous le numéro de téléphone à contacter pour faire opposition. Attention à l’étranger ce n’est pas le même numéro qu’en France
  • Vous gérez votre compte pendant vos vacances ? La meilleure solution est d’utiliser l’application mobile de votre banque

Sécuriser moyens de paiement à l'étranger

A lire aussi

Comment sécuriser ses moyens de paiement à l’étranger ?

Lire la suite

Avec tous ces conseils, vous pouvez partir l’esprit tranquille ! Et, en cas de questions supplémentaires, n’hésitez pas à nous les poser en laissant un commentaire juste en dessous de cet article. Nous y répondrons avec plaisir ! Passez un bel été 2017 !

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE