Publicité
Publicité
Crédit immobilier : 2016 l’année de tous les records selon Empruntis

Crédit immobilier : 2016 l’année de tous les records selon Empruntis

0

On nous l’annonce depuis plusieurs semaines. 2016 a été une année exceptionnelle pour le crédit immobilier. Et les chiffres publiés par Empruntis le confirment. Les demandes de financement adressées à ce courtier en ligne ont bondi de 10 % en 2016.

Crédit immobilier
Crédit immobilier

En même temps, il faut dire qu’en 2016 tous les voyants étaient au vert :

  • Taux d’intérêt en chute

D’après l’Observatoire du Crédit Logement CSA, le taux d’emprunt moyen – toutes durées et tous types de bien confondus – était de 2,19 % en décembre 2015. En décembre 2016, il était de seulement 1,34 %, soit -0,85 point en 1 an.

  • Elargissement du PTZ

Depuis le 1er janvier 2016, le gouvernement a décidé de donner un coût de pouce au Prêt à taux zéro (PTZ), notamment en augmentant le plafond des ressources. Résultat plus de foyers sont éligibles. Et les Français s’en sont donnés à cœur joie. Empruntis a en effet constaté une augmentation de 67 % des bénéficiaires du PTZ. Si bien qu’en 2016, ¼ des dossiers reçus par le courtier en ligne étaient éligibles !

Prêt à taux zéro

A lire aussi

Explosion des demandes de PTZ en 2016 : êtes-vous éligible ?

Lire la suite

Qui a profité de cet environnement favorable ?

  • Les + de 60 ans : leur nombre a bondi de 99 % en 2016 ! A noter qu’ils restent très minoritaires, relève Empruntis

Avec de tels chiffres, certains d’entre vous doivent se mordre les doigts à l’idée de ne pas avoir profité de ces conditions très favorables. Rassurez-vous, la hausse des taux est faible : +0,03 point en décembre d’après le Crédit Logement CSA. Et le PTZ a été reconduit en 2017. Il est donc encore possible de bénéficier de conditions d’emprunt canons !

logo

Conseil billet de banque

Vous souhaitez profiter des services d’un courtier sans en payer le prix ? Les comparateurs de crédits immobiliers, comme celui de Panorabanques, vous permettent de comparer gratuitement et par vous-même les offres. De quoi économiser entre 500 et 1 000 € de frais de courtage !

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE