Publicité

Publicité
Faire des versements sur l’assurance vie

Faire des versements sur l’assurance vie

0

Faire des versements sur l’assurance vie
Faire des versements sur l’assurance vie

Faire un versement sur un contrat d’assurance-vie permet d’augmenter le montant du capital investi. Versement initial, versements complémentaires, versements périodiques : vous pouvez effectuer plusieurs types de versements sur votre contrat d’assurance-vie. Point sur ces types de versements et des frais qui peuvent vous être prélevés.

Le versement initial

Le premier versement a lieu à la souscription du contrat d’assurance-vie. C’est lui qui déclenche le contrat. La plupart du temps, ce versement est effectué par chèque.

Un minimum est toujours exigé pour ce premier versement qui varie de 30 à 5 000 €.

Exemple : le compte épargne Carac impose un premier versement de 150 € minimum.

Les primes d'un contrat d'assurance-vie

A lire aussi

Les primes d’un contrat d’assurance-vie

Lire la suite

Les versements complémentaires et périodiques

Puis, tout au long de la vie du contrat d’assurance vie, vous pouvez effectuer des versements.

  • Les versements programmés permettent d’alimenter votre contrat de façon régulière : tous les mois, tous les 3 mois, tous les 6 mois ou tous les ans. Ils sont effectués par prélèvements automatiques à partir du compte bancaire de votre choix.

La plupart des contrats imposent un montant minimum pour ces versements.

Exemple : ING Direct Vie impose un versement minimum de 100 € par mois, ou 300 € par trimestre ou 600 € par semestre ou 1 200 € par an.

  • Les versements ponctuels, aussi appelés versements libres ou versements complémentaires, permettent d’augmenter votre investissement à tout moment quand vous disposez de fonds disponibles. Là encore, un minimum peut être imposé par l’assureur.

Exemple : ING Direct Vie impose un minimum de 1 000 € pour les versements libres.

Assurance-vie : les contrats sans frais de versement

A lire aussi

Assurance-vie : les contrats sans frais de versement

Lire la suite

Les frais sur versements

Les versements donnent lieu à des frais. Ces frais ponctionnent immédiatement le nouveau montant placé et réduisent de fait le rendement de votre assurance-vie. Donc, ces frais de versements doivent être un critère de sélection lorsque vous choisissez une assurance-vie.

lupa Comparer les assurances vie

Pour être sûr de choisir l’assurance-vie avec le meilleur rendement, il faut bien évidemment prêter attention au rendement net de frais de gestion, mais également, aux frais de versements qui peuvent réduire votre rentabilité. Comparez les assurances-vie sur Panorabanques et visualiser en moins de 3 minutes les frais de plus de 50 contrats d’assurance-vie ! Trouvez également en un clin d’œil les versements minimum demandés sur chacun des contrats d’assurance-vie comparés ! Je compare

Certains assureurs, notamment les banques en ligne, ne facturent pas de frais de versement.

Dans le cas d’un contrat multisupports, la répartition que vous avez décidée à l’ouverture du contrat est respectée à chaque versement.

Exemple : si vous avez choisi d’investir 75 % de votre épargne dans un fonds en euros et 25 % sur un fonds en actions, un versement de 200 € sera réparti en 150 € sur le fonds en euros et 50 € sur le fonds en actions.

Comparatif des frais de versement de l'assurance-vie

A lire aussi

Comparatif des frais de versement de l’assurance-vie

Lire la suite

 

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE