Publicité

Publicité
Comment faire fructifier son argent ?

Comment faire fructifier son argent ?

0

Comment faire fructifier son argent ?

Que vous soyez modeste épargnant ou fortuné, votre argent mérite d’être bien placé. Du moins, ce n’est pas en dormant sur votre compte courant ou sous votre matelas qu’il s’épanouira, tandis qu’une bonne stratégie de placement peut vite faire monter votre cagnotte. Mais attention aux charges sociales et aux impôts, qui peuvent mettre un terme à l’illusion de gain ! C’est pourquoi nous vous proposons une visite guidée au pays des économies utiles, où comment faire fructifier votre argent en quatre conseils simples.

Comptes rémunérés et livrets : ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier

Les livrets et comptes réglementés constituent des moyens d’épargner très sécurisés – puisqu’ils sont fortement encadrés par l’État – et ont l’avantage non négligeable d’être exonérés de tous prélèvements.

Guide du parfait épargnant

A lire aussi

Guide du parfait épargnant

Lire la suite

Néanmoins, ils sont de moins en moins rémunérateurs : le taux des livret A, livret Bleu et livret de développement durable (LDD) est tombé sous les 1 % (0,75 % depuis le 1er août 2015), le livret d’épargne populaire plafonne à 1,75 %, tandis que le livret d’épargne entreprise (LEE) et le compte épargne logement (CEL) affichent un timide taux de 0,5 %*.

Les comptes courants rémunérés sont également peu généreux et ne courent pas les banques. Autre alternative : les super-livrets, soient des livrets à taux boostés librement fixés par les établissements financiers. Attention cependant à l’effet « promotion », les banques ayant tendance à proposer un taux d’entrée particulièrement attractif, mais… à très court terme.

logo

Conseil billet de banque

Vous pouvez sécuriser une partie de votre épargne sur un compte ou livret réglementé et consacrer l’autre partie à des placements plus risqués, mais aussi plus rémunérateurs.

Assurance-vie, retraite, immobilier : assurez votre avenir

Vous souhaitez anticiper sur vos besoins futurs ? L’épargne à long terme sur un compte bloqué ou l’investissement dans la pierre sont des solutions raisonnables et efficaces. Plusieurs possibilités de faire fructifier son argent sans y penser s’offrent à vous :

  • non imposé pendant 12 ans (mais soumis aux prélèvements sociaux), le plan épargne logement est rémunérateur à hauteur de 2 % à condition de ne pas y toucher durant 2 ans et d’y effectuer des versements réguliers

Baisse du taux du PEL

A lire aussi

Changement de taux pour le plan épargne logement (PEL)

Lire la suite

  • placement préféré des Français, l’assurance-vie reste incontournable et particulièrement intéressante lorsqu’elle est multisupports (une partie du capital est investi en fonds euros garantis, l’autre dans d’autres supports plus rentables)
  • les plans d’épargne retraite populaires (PERP) ou collectifs (PERCO) permettent de bénéficier d’un capital ou d’une rente viagère à partir de la cessation d’activité, le PERP étant déductible d’impôts durant la vie active mais fiscalisé à la sortie, contrairement au PERCO qui a, lui, l’avantage d’être exonéré de charges salariales
logo

Conseil billet de banque

Si vous venez de toucher une importante somme et souhaitez la laisser fructifier sans y toucher avant plusieurs années, ne vous privez pas d’un petit plaisir à court terme pour marquer le coup… et vous aider à patienter avant le jackpot.

PME, FCPI, FIP : innovez avec stratégie

Soumis à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ou à un fort impôt sur le revenu, vous cherchez un moyen de réduire la note ? Pensez aux fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) et fonds d’investissement de proximité (FIP). En plein essor, ces placements sont déductibles de l’impôt sur le revenu à hauteur de 18 % des sommes investies et susceptibles de réduire considérablement l’ISF. À noter cependant qu’il s’agit d’investissement à long terme, sans possibilité de sortie anticipée (hors licenciement, invalidité ou décès).

logo

Conseil billet de banque

Et pourquoi pas investir directement dans une PME ? C’est un pari, puisque le placement n’est nullement garanti mais si vous étudiez bien le dossier financier de l’entreprise, c’est un pari qui peut devenir rentable, avec réduction de l’ISF de 50 % notamment.

Après le crowdfunding le crowdlending ?

A lire aussi

Après le crowdfunding le crowdlending ?

Lire la suite

Actons et titres en bourse : ayez un goût mesuré du risque

Si pour vous placement rime avec jeu, d’autres horizons s’offrent à vous… du côté de la bourse. Le plan d’épargne en actions ou le compte-titres sont certes lourdement fiscalisés mais récompensés par de fortes plus-values, à condition de s’y connaître ou d’être bien conseillé. Prudence est mère de sûreté !

Placements conjuguer sécurité et rendement

A lire aussi

Placements : conjuguer sécurité et rendement

Lire la suite

*Taux en vigueur en décembre 2015.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE