Publicité

Publicité
Le Livret A a fait son grand retour en 2016

Le Livret A a fait son grand retour en 2016

0

Après 2 années de décollecte massive – -6,13 milliards en 2014 et -9,29 milliards en 2015 – le Livret A a attiré 1,75 milliard d’argent frais en 2016. Un joli pied de nez à ses détracteurs qui le voyaient déjà mort et enterré. Focus.

Le Livret A fait son come-back
Le Livret A fait son come-back

En décembre 2016, vous avez déposé 630 millions d’euros sur vos Livrets A, d’après les données publiées le 23 janvier 2017 par la Caisse des Dépôts et des consignations. Une très bonne collecte qui permet donc au livret préféré des Français de finir l’année 2016 dans le vert, à 259,5 milliards d’euros d’encours.

Ce résultat a de quoi surprendre. Car en octobre et en novembre 2016, le Livret A avait perdu respectivement 1,02 et 0,12 milliard d’euros.

Pourquoi ce succès ?

Pour rappel, le Livret A n’est toujours rémunéré qu’à 0,75 %. Bref, pas de quoi faire fructifier son épargne, n’est-ce pas Monsieur le comptable ? 😉

Les Français auraient-ils donc perdu la tête ? Pas si sûr ! Car il s’agit d’un taux d’intérêt net, le Livret A n’étant pas fiscalisé. Exit l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux, vos intérêts – au total 1,85 milliard en 2016 – vont bel et bien dans votre poche. 0,75 % net, ce n’est donc pas si dérisoire étant donnée la période de taux bas généralisée.

Et pour cause, d’après les derniers chiffres publiés le 4 janvier 2017 par la Banque de France, les livrets ordinaires – comprenez les livrets des banques fiscalisés – n’ont servi que 0,35 % brut d’intérêt à novembre 2016.

Cette période de faibles rendements n’épargne d’ailleurs ni les livrets, ni les assurances-vie. Les premières publications des résultats 2016 font état d’une baisse de quelque 0,5 point des rendements des fonds euros….

Autre avantage du Livret A: sa constance

Avec le Livret A, les épargnants savent à quoi s’attendre. Son rendement restera fixé à 0,75 % jusqu’à l’été 2017. Ce n’est pas le cas des super-livrets qui, eux, voient leur rendement diminuer mois après mois. En novembre 2015, leur taux d’intérêt moyen était de 0,60 % brut, rappelle la Banque de France.

logo

Conseil billet de banque

Vous êtes friands des livrets d’épargne ? On a une astuce pour faire fructifier votre épargne en toute sécurité : jonglez avec les taux boostés. Vous l’avez remarqué, les PSA Banque, BforBank, Fortuneo et autres Cetelem proposent des taux élevés les premiers mois suivant l’ouverture d’un livret. Profitez-en en y plaçant un max d’épargne pendant la période boostée. Ensuite, laissez-y l’encours minimum et ouvrez un autre livret pour profiter à nouveau d’un taux exceptionnel.

Pour connaître les meilleures offres du moment, rendez-vous sur notre article dédié : « Les promos des super-livrets ».

2016, une bonne année aussi pour le LDD

Le Livret de Développement Durable a attiré 640 millions de nouveaux dépôts en décembre dernier. Incroyable ! C’est plus que le Livret A ! Il faut dire que depuis le 1er janvier 2017, le LDD a été revu et corrigé pour le rendre plus attractif. Désormais baptisé LDDS pour « Solidaire », l’épargne placée sert en partie à financer les entreprises du secteur de l’économie sociale et solidaire. Résultat, à fin 2016, le LDDS abritait au total 101,4 milliards d’euros, contre 100 milliards fin 2015.

L’engouement des Français pour les livrets réglementés va-t-il perdurer tout au long de 2017 ? Eléments de réponse le mois prochain.

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE