Publicité
Publicité
Le livret A et l’assurance-vie ont-ils fait recette en février 2017 ?

Le livret A et l’assurance-vie ont-ils fait recette en février 2017 ?

0

Pour le 3ème mois consécutif, la collecte du livret A est positive. En février 2017, 1,39 milliard d’€ ont ainsi été déposés sur le livret chouchou des Français, d’après les données publiées le 21 mars 2017 par la Caisse des Dépôts. Une bonne collecte qui dénote avec celle de l’assurance-vie. Décryptage.

livret d'épargne
livret d'épargne

Livret A + LDDS = +1,53 milliard d’€ déposés en février

Après un démarrage d’année en fanfare – + 2,89 milliards d’€ en janvier 2017 – le livret A a de nouveau attiré l’épargne des Français, à hauteur de 1,39 milliard net en février.

Concernant le livret de développement durable et solidaire (LDDS), la tendance est la même. Vous y avez placé 140 millions d’€ en plus en février 2017.

Par conséquent, en cumulé, l’ensemble des livrets A et des LDDS ont attiré 1,53 milliards d’€ supplémentaires. Résultat, au 28 février 2017, ces deux livrets d’épargne réglementée abritent près de 366 milliards d’€.

Un joli pactole qui sert notamment à financer le logement social et faciliter le financement de l’économie sociale et solidaire.

Une forte collecte qui dénote avec celle de l’assurance-vie

Côté assurance-vie, la collecte nette est aussi positive en février 2017, à 600 millions d’€, après +400 millions en janvier, d’après la Fédération française de l’assurance. Un mois de février marqué par un sursaut des unités de compte. En effet, les assurés ont versé 3,2 milliards d’€ bruts sur ces supports à capital non garanti, contre 2,8 milliards en janvier 2017.

Mais, par rapport à la collecte du livret A, l’assurance-vie fait plutôt pâle figure. Pour rappel, il y a un an, en février 2016, les Français avait déposé 2,8 milliards d’€ sur leurs contrats, soit presque 5 fois plus qu’en février 2017.

Que s’est-il passé ? Serait-ce l’adoption de la loi Sapin 2 fin 2016 – elle permet notamment de bloquer les retraits en cas de crise – qui effraie les assurés ? Autre hypothèse, la faiblesse des rendements des fonds euros en 2016 aurait un peu découragé les épargnants ? C’est possible. Pour rappel, ces supports sans risque rapportaient encore 2,30 % bruts au titre de l’année 2015, contre seulement 1,80 % en 2016, d’après les dernières prévisions du site spécialisé GoodValueforMoney.

Palmarès assurance vie

A lire aussi

Palmarès assurance-vie 2017

Lire la suite

Pourquoi les livrets d’épargne réglementée attirent à nouveau ?

Le rendement du livret A et du LDDS n’a lui pas changé. Il est toujours de 0,75 % net. Et il ne bougera pas au moins jusqu’au 1er août 2017. En fait ce qui a changé, ce sont les rendements des autres placements sans risque. A savoir les fonds euros – on l’a vu – et les livrets fiscalisés des banques, principaux adversaires des livrets réglementés.

Ceux-ci sont devenus moins intéressants. Les taux de base – hors période boostée – sont en effet au plus bas : 0,30 % brut pour le livret d’épargne de BforBank, 0,60 % brut pour Hello bank! et même seulement 0,20 % brut pour le livret Orange de ING Direct.

Certains organismes mettant même fin à la traditionnelle période de taux boosté pendant les premiers mois suivants l’ouverture d’un livret.

logo

Conseil billet de banque

Certaines banques proposent encore des taux boostés canons, à l’image de Fortuneo. Pour les connaître, rendez-vous sur le comparateur de livrets d’épargne de Panorabanques.com !

Bilan, ce qui fait peut-être la force du livret A, c’est la stabilité de son rendement par rapport à l’assurance-vie et aux super-livrets des banques. Qu’en pensez-vous ?

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE