Publicité
Publicité
115 000 clients en 1 an pour l’offre C-zam de Carrefour Banque...

115 000 clients en 1 an pour l’offre C-zam de Carrefour Banque !

0

Votre banque en libre-service dans la grande distribution, c’est le pari qu’avait fait Carrefour Banque lors du lancement de son offre C-zam, en avril 2017. Quelques mois plus tard, le succès semble bel et bien au rendez-vous : la néo-banque du géant de la grande distribution a dépassé le cap des 115 000 clients ! Une nouvelle façon de « consommer » la banque ? Décryptage.

Le compte C-zam par Carrefour Banque et Assurance pour « consommer » la banque différemment

La recette du succès de la néo-banque de Carrefour

115 000 clients en moins d’un an pour C-zam, la nouvelle offre bancaire made in Carrefour. Une belle performance, même si elle n’égale pas les 200 000 nouveaux utilisateurs enregistrés par la néo-banque berlinoise N26 !

« Ce bilan montre que les clients ont suffisamment confiance en la marque Carrefour pour lui confier la gestion quotidienne de leur argent. », résume Julien Jaillon, directeur général de Carrefour Banque et Assurance.

Plusieurs facteurs permettent d’expliquer le franc succès rencontré par cette nouvelle offre. A commencer par le canal de distribution original par lequel est proposé C-zam. Disponible en rayon dans les magasins Carrefour ou en ligne, C-zam se présente en effet sous la forme d’un coffret composé d’un compte courant ibanisé et d’une carte de paiement internationale Mastercard.

Quant au prix, comptez 5€ à l’achat pour le coffret auxquels vient s’ajouter un abonnement facturé 1€ par mois. Raisonnable, non ? Surtout que les virements et prélèvements sont totalement gratuits, de même que les paiements en devises et les retraits effectués dans un distributeur automatique de billets (DAB) Carrefour Banque ou BNP Paribas !

Banque en ligneA lire aussi

C-zam, N26, Compte-Nickel… : des comptes vraiment low cost ?

Lire la suite

Simplicité, temps réel & paiement mobile

Avec C-zam, Carrefour Banque mise également sur la simplicité et la rapidité : 10 minutes suffisent pour activer votre compte en ligne à l’aide du code trouvé dans le coffret et la carte est immédiatement disponible.

Simple, mais pas simpliste ! Le compte courant C-zam bénéficie ainsi de fonctionnalités à la mode, telles que le temps réel et l’instantanéité. « Chez C-zam, les transactions sont affichées en temps réel et on peut créditer le compte instantanément », précise Julien Jaillon.

Cerise sur le gâteau, C-zam intègre les solutions de paiement mobile Carrefour Pay et Apple Pay, qui vous permettent de régler l’addition à l’aide de votre smartphone.  Depuis le début de l’année 2018, il est également possible d’accéder à votre compte à l’aide du Touche ID, le service de lecture d’empreinte digitale proposé par Apple.

Impossible en revanche d’émettre ou d’encaisser des chèques, puisque C-zam se veut 100% digital. Le compte courant C-zam ne permet pas non plus d’être à découvert.

Paiement mobile

A lire aussi

Les solutions de paiement mobile : état des lieux

Lire la suite

Compte principal ou compte secondaire ?

Malgré ces bémols, l’offre semble avoir trouvé son public : 89% des usagers se déclarent satisfaits ! Les 3 quarts des utilisateurs de C-zam n’avaient pourtant jamais souscrit à des produits financiers de la marque Carrefour Banque auparavant. « Les caractéristiques de C-zam, à savoir son processus digital, la simplicité du parcours, la cotisation payée mensuellement et non annuellement, démocratisent l’accès à ce type de produit », estime Julien Jaillon.

lupa Votre banque ne répond pas à vos besoins ? Vous souhaitez réduire vos frais bancaires ? Venez comparer les offres sur Panorabanques et trouvez LA banque qui vous convient ! Je compare

Mais si 40% des clients utilisent C-zam au quotidien, la majorité s’en sert à titre de compte secondaire ou pour voyager, puisque C-zam ne facture aucune commission sur les transactions faites à l’étranger. L’occasion de réaliser de belles économies lors de vos déplacements à l’étranger, puisque ce type d’opération est facturé à hauteur de 2,6% du montant de la transaction dans une banque traditionnelle !

Et vous, avez-vous testé l’offre C-zam ? En êtes-vous satisfait ?

Paul Atz

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE