Publicité
Publicité
Actes de disposition et actes d’administration du patrimoine : quelles différences ?

Actes de disposition et actes d’administration du patrimoine : quelles différences ?

0

Actes de disposition et actes d'administration du patrimoine : quelles différences ?
Actes de disposition et actes d'administration du patrimoine : quelles différences ?

Mettre en location un logement que vous possédez et contracter un crédit sont deux actes différents juridiquement. La différence essentielle repose sur la manière dont les actes en question engagent votre patrimoine. Particulièrement pertinente à l’égard des personnes protégées, cette distinction pose les conditions de conclusion de ces actes. Décryptage.

L’acte d’administration : exploitation ou mise en valeur du patrimoine

Le droit français considère que vous procédez à un acte d’administration de votre patrimoine lorsque vous réalisez un acte de gestion courante, avec pour objectif de conserver la valeur de votre patrimoine ou de la faire fructifier. Des actes qui, en tout état de cause, ne présentent pas de risque anormal pour votre patrimoine.

Bien que non évoqué ici, une autre catégorie d’actes juridiques existe, les actes de conservation. Ceux-ci visent à maintenir le patrimoine en l’état, le paiement des charges de copropriété, l’inscription d’une hypothèque ou encore la réparation d’un bien par exemple sont des actes conservatoires.

Exemples d’actes d’administration

Sont considérés comme des actes d’administration les actes suivants (liste non-exhaustive) :

Les personnes placées sous curatelle simple peuvent accomplir seules les actes d’administration.

Majeur sous tutelle et compte bancaire

A lire aussi

Le compte bancaire du majeur sous tutelle

Lire la suite

L’acte de disposition : modification, dépréciation ou altération du patrimoine

Les actes qui ont pour conséquence d’altérer votre patrimoine en en réduisant la valeur ou en ne vous permettant plus de disposer d’un bien sont considérés comme des actes de disposition.

Exemples d’actes de disposition

Les actes juridiques suivants engagent entièrement le patrimoine pour le présent ou pour l’avenir :

Pour souscrire un crédit, une personne sous curatelle simple devra nécessairement obtenir l’accord du curateur.

Source : Décret n° 2008-1484 du 22 décembre 2008 relatif aux actes de gestion du patrimoine des personnes placées en curatelle ou en tutelle.

Assurance vie majeur sous curatelle

A lire aussi

Assurance vie du majeur sous curatelle

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE