Publicité
Publicité

Alipay

0

Alibaba, AliExpress… le nom du géant chinois de l’e-commerce est sur toutes les lèvres. Et vous n’avez pas fini d’en entendre parler : la solution de paiement mobile du groupe, Alipay, fait peu à peu son entrée chez les commerçants français. Qu’est-ce qu’Alipay ? Pourquoi tout ce raffut et pouvez-vous souscrire à ce service ? Zoom.

terminal de paiement mobile

Alipay, c’est quoi ?

Alipay, c’est le petit nom du leader du paiement par smartphone en Chine. Lancée en 2004, la solution fonctionne par l’intermédiaire des QR code, ces codes-barres spécialement conçus pour le mobile. La marque Alipay est gérée par la banque digital Ant Financial, une filiale du spécialiste du commerce en ligne Alibaba Group.

Le groupe totalisait en 2017 un chiffre d’affaires colossal de 158 milliards de Yuans, soit 19,8 milliards d’euros. Alipay bat également des records. La solution de paiement mobile a convaincu plus de 600 millions d’utilisateurs en Chine, devançant ainsi son principal concurrent, Wechat Pay, et ses quelque 520 millions d’usagers. A titre de comparaison, Apple Pay ne compte « que » 127 millions de clients, dont la plupart aux Etats-Unis.

Pourquoi un tel succès ?

La popularité d’Alipay en Chine s’explique, pour commencer, par la vitesse à laquelle s’est développé le pays. La Chine a connu une série de sauts technologiques. Bilan, certains produits ont su trouver leur place dans le quotidien des ménages chinois, tandis que d’autres sont peu à peu tombés dans l’oubli.

Là où les pays occidentaux ne jurent que par la carte bancaire, en Chine cette dernière est déjà éclipsée par le paiement mobile. En 2017, le nombre de transactions effectuées depuis un smartphone a ainsi passé le cap des 10 000 milliards d’euros. Rien que ça !

Paiement mobile

A lire aussi

Les solutions de paiement mobile : état des lieux

Lire la suite

Mais le succès d’Alipay tient également à la capacité de la marque a enrichir sa gamme de services au fil des années. Qu’il s’agisse de payer leur taxi, une facture d’électricité, le loyer, ou un rendez-vous chez le médecin, la solution accompagne désormais les consommateurs chinois dans une large variété de domaines au quotidien.

« Alipay a été créé en 2004 pour simplifier et fluidifier les échanges e-commerce d’Alibaba. Le modèle a ensuite évolué en intégrant des services financiers et de nouveaux usages, notamment dans le monde physique. », résume Jean-Cyrille Girardin, directeur des partenariats stratégiques d’Alipay en Europe.

Alipay arrive en France

Le prochain challenge pour Alipay, consiste à développer son réseau en Europe, ce qui présuppose que les commerçants européens adaptent leur infrastructure de paiement. Alipay espère ainsi répondre aux besoins des Chinois en déplacement à l’étranger.

L’enjeu est de taille : « 128 millions de touristes chinois voyagent chaque année », souligne Jean-Cyrille Girardin. Parmi eux, 93 % souhaitent utiliser le paiement mobile pour régler leurs achats, selon une étude du cabinet Nielsen.

lupa

Comparez les banques

Votre banque ne vous satisfait pas ? Vos yeux piquent lorsque vous découvrez combien elle vous facture ? Comparez les offres sur Panorabanques et économisez jusqu’à 300€ ! Je compare

Les touristes chinois sont également une cible de choix pour les commerçants français. Toujours selon les chiffres de Nielsen, ces derniers consacrent en effet 25 % de leur budget vacances au shopping, contre 15 % en moyenne pour les autres nationalités.

Pour assurer son développement en Europe, Alipay noue donc des partenariats avec les banques, et notamment avec la BNP Paribas. La marque travaille également en direct avec certains commerçants. Elle a par exemple négocié un accord avec le groupe Printemps, Sephora, et Les galeries Lafayette. Plusieurs marques de luxe, dont les voyageurs chinois raffolent, ont également sauté le pas.

Et vous dans tout ça ?

A ce jour, Alipay ne s’adresse qu’aux consommateurs chinois et aucun projet ne semble en cours pour évoluer en ce sens. Si Alipay s’attaque désormais à d’autres marchés en Asie, proposer sa solution de paiement mobile aux clients occidentaux ne semblent pas à l’ordre du jour.

Pour vous consoler, vous pouvez cependant vous tourner vers l’une des nombreuses autres solutions de paiement mobile disponibles en France : Apple Pay, Paylib, Carrefour Pay, Samsung Pay, et bientôt Google Pay. A vos smartphones !

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE