Publicité
Publicité
Les assurtechs très bien financées en 2017

Les assurtechs très bien financées en 2017

0

L’assurtech a eu une belle année 2017 ! Les financements dans ce secteur ont atteint pas moins de 2,29 milliards de dollars soit 36 % de plus qu’en 2016. Retour sur un marché en pleine expansion.

Conseils pour gérer son assurance vie

2,29 milliards de dollars, soit 1,83 milliards d’euros, d’investissement dans les assurtechs. Willis Towers Watson a publié son rapport trimestriel InsurTech : il s’agit du deuxième montant le plus élevé de tous les temps après les 2,69 milliards de dollars de l’année 2015, et 36 % d’augmentation par rapport 2016.

Les assureurs investissent

Assureurs et réassureurs ne sont pas les derniers à voir le potentiel de ces jeunes pousses. Selon cette étude, l’année 2017 a été effectivement marquée par l’activité croissante des assureurs dans les assurtechs en direct ou par leurs fonds capital-risque : 120 investissements réalisés contre 105 en 2016 et 66 en 2015.

Les acteurs traditionnels du marché ne s’intéressent pas uniquement aux produits ou aux distributeurs. Ils se tournent de plus en plus vers les technologies au service des assureurs.

Délégation assurance emprunteur

A lire aussi

Cdiscount s’initie à l’assurance-emprunteur

Lire la suite

L’assureur-vie New York Life et de Transamerica Ventures ont notamment participé en novembre à un tour de table de 40 millions de dollars dans H20.ai. La start-up américaine développe une plate-forme de solutions d’intelligence artificielle pour les entreprises.

Le marché de l’assurtech se porte très bien

Les investisseurs ne se font pas timides dans le secteur de l’assurtech et notamment au quatrième trimestre, explique ce même rapport. En effet, il y a eu pas moins de 53 transactions pour un volume de financement de 697 millions d’euros.

A la fin de l’année 2017, sept investissements à plus de 30 millions de dollars ont été effectués, dont la levée de fonds de 120 millions de dollars bouclée par Lemonade, l’une des assurtechs les plus populaires aux Etats-Unis.

 

Si les investissements sont plus nombreux et plus importants que l’année dernière, la répartition de ces investissements est, elle, plutôt habituelle.

  • Deux tiers sont allés vers des start-ups spécialisés dans les produits et la distribution d’assurance
  • 36 % sont allés vers des compagnies centrées sur l’analyses des données ou la gestion des sinistres.

La start-up française Shift Technology a d’ailleurs levé 28 millions de dollars en octobre 2017. Elle est spécialisée dans la détection de la fraude à l’assurance.

 

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE