Publicité
Publicité
La fraude au chèque de l’amitié : explications

La fraude au chèque de l’amitié : explications

0
Fraude au chèque de l'amitié
Fraude au chèque de l'amitié

Après l’arnaque à la nigériane et l’escroquerie sentimentale des brouteurs, découvrez la fraude au chèque de l’amitié ! Comme vous le savez, en termes d’argent, beaucoup d’escroqueries sont recensées chaque année. La fraude au chèque de l’amitié en fait partie. De quoi s’agit-il ? Nos réponses.

Une arnaque qui s’appuie sur les délais d’encaissement d’un chèque

Les escrocs ont de l’imagination. En l’occurrence, la fraude au chèque de l’amitié repose sur le délai d’encaissement d’un chèque. En effet, lorsque que remettez un chèque à votre banque, votre compte est crédité soit le jour même, soit le lendemain, mais sous réserve de vérification de la banque et d’encaissement réel.

Autrement dit, si votre débiteur n’a pas suffisamment approvisionné son compte, le chèque pourra être rejeté. En général, cette vérification de la banque prend trois à quatre jours.

Chèque : le point sur la date de valeur

A lire aussi

Chèque : le point sur la date de valeur

Lire la suite

Une nouvelle escroquerie

En matière de fraude au chèque de l’amitié, le scénario est très simple. Une personne que vous ne connaissez pas ou peu vous aborde et vous apitoie sur son sort en vous racontant une histoire dramatique. L’urgence de sa situation la conduit à vous demander de l’argent liquide en échange d’un chèque de même montant, voire avec une petite commission, histoire d’endormir votre méfiance. Vous pensez faire une bonne action…

Seul souci, alors que vous pensez avoir été crédité du chèque, vous vous apercevez, quelques jours plus tard, qu’il est finalement impayé. Or, l’escroc s’est envolé et vous n’avez plus aucun recours.

Des fraudes de plus en plus nombreuses

C’est l’Afub (Association Française des usagers des banques) qui avait dénoncé la montée en puissance de cette fraude en 2012. Elle estimait alors à 4 000 le nombre de victimes des chèques de l’amitié. Les montants incriminés oscillaient entre 500 et 1 000 €, voire beaucoup plus.

Beaucoup de Français sont, chaque année, victime d’escroqueries. Selon les dernières statistiques du ministère de l’Intérieur, toutes fraudes confondues (840 000 ménages ont été victimes de fraudes bancaires en 2013 contre 500 500 en 2010).

logo

Conseil billet de banque

S’il est normal de dépanner un ami, ne faites surtout pas confiance à un inconnu qui vous aborde dans la rue.

Chèque et cavalerie bancaire

A lire aussi

Chèque : qu’est-ce que la cavalerie bancaire ?

Lire la suite

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE