Publicité
Publicité
Le phishing : qu’est-ce que c’est ?

Le phishing : qu’est-ce que c’est ?

1

Le phishing est une des nombreuses techniques visant à obtenir frauduleusement des données personnelles sur internet, notamment vos coordonnées bancaires. On vous aide à savoir comment détecter l’arnaque et comment réagir face à ce type de piratage informatique. Mode d’emploi.

Le phishing qu'est-ce que c'est ?

Qu’est-ce que le phishing ?

Le « phishing », ou « hameçonnage », n’est rien d’autre qu’une pure tentative d’escroquerie via Internet.

Le fraudeur, typiquement, va envoyer des e-mails en masse à un grand nombre de destinataires en inventant une belle histoire. Seul but de la manœuvre : vous extorquer par la ruse de précieux renseignements personnels, et en particulier des informations très sensibles comme votre numéro de carte bancaire et votre code confidentiel. L’escroc ne se refusera aucune audace pour parvenir à ses fins, et pourra se faire passer pour votre banque, une administration quelconque, une grande entreprise ou tout autre interlocuteur de confiance.

Comment reconnaître une tentative de phishing ?

La principale leçon à retenir est simple : tout e-mail vous demandant de communiquer des informations relatives à votre carte bancaire est potentiellement une tentative de phishing.

E-mails et numéro de CB

A lire aussi

E-mails et communication de numéro de carte bancaire

Lire la suite

Aucun professionnel sérieux ne recourt en effet à ce genre de procédés, et il faut donc systématiquement ignorer les e-mails de ce type. D’autres indices doivent vous interpeller, comme des fautes d’orthographe en grand nombre, un lien qui renvoie vers un formulaire douteux sur un site web non officiel ou encore l’adresse e-mail étrange de l’expéditeur.

Les escroqueries les plus classiques incluent le faux gain à une loterie ou un concours, le faux remboursement d’impôt de la part du fisc, une amende à régler auprès des forces de l’ordre ou une facture imaginaire à régler auprès de différentes entreprises. Sans oublier bien sûr les célèbres arnaques dites « à la nigériane », dans lesquelles un riche inconnu demande votre aide financière contre une récompense mirobolante.

Les escrocs ne manquent pas d’imagination mais les internautes ne sont pas dupes. Faites comme eux et restez vigilants :

logo

Conseil billet de banque

Méfiez-vous particulièrement lors de certaines périodes, par exemple au moment du paiement de l’impôt ou à Noël.

Ne subissez plus le phishing, signalez-le !

Pour éviter que les fraudeurs professionnels ne puissent continuer à agir en toute impunité, il est fortement recommandé de signaler très vite aux autorités publiques une tentative d’escroquerie dont vous feriez l’objet. Vous pourrez réaliser cette formalité en quelques minutes à l’adresse suivante : https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action.

Si c’est trop beau pour être vrai… alors c’est faux ! La meilleure défense contre le phishing consiste avant tout à faire preuve de bon sens et à ne jamais relâcher votre vigilance.

Peut-on pirater un compte bancaire

A lire aussi

Peut-on pirater un compte bancaire ?

Lire la suite

 

Que risquent les auteurs de phishing ?

L’auteur d’une tentative de phishing est passible de sanctions pénales pouvant aller jusqu’à :

  • 5 ans d’emprisonnement et 75 000 € d’amende pour usurpation d’identité
  • 5 ans de prison et 315 000 € d’amende pour escroquerie
  • 5 ans de prison et 300 000 € d’amende pour collecte frauduleuse de données à caractère personnel
  • 3 ans de prison et 300 000 € d’amende pour contrefaçon de droits intellectuels
  • 2 ans de prison et 30 000 € d’amende pour atteinte à un système de traitement automatisé de données

Nos conseils pour éviter le phishing sur Internet

Sur Internet, la règle d’or est simple : faites preuve de bon sens :

  • Ne cliquez pas sur un lien qui vous invite à faire quelque chose que vous n’avez pas demandé
  • Méfiez-vous des cadeaux : ils n’existent pas. Sur Internet comme dans la vie, un inconnu vous offrira rarement quoi que ce soit
  • Méfiez-vous de la gratuité : tout comme vous jetez les prospectus déposés dans votre boîte aux lettres, effacez les invitations trop séduisantes
  • Ne soyez pas curieux : ne lisez pas le contenu d’un mail qui vous paraît louche. Supprimez-le immédiatement
  • N’affichez le contenu d’un courrier électronique que si l’adresse mail de l’auteur vous semble valable
  • Ayez un œil critique sur l’origine des messages : n’affichez le contenu d’un mail que si l’adresse de l’auteur vous semble valable
  • D’une manière générale, supprimez directement les mails suspect, surtout s’ils contiennent des pièces jointes
  • Contrôlez l’accès à votre ordinateur et si vous avez des enfants, activez le contrôle parental
  • Vous pouvez vérifier la connexion à un site sécurisé par la présence d’un cadenas avant l’adresse web et d’un « S » figurant dans « https »
  • Créez des mots de passe complexes composés de combinaisons de plus de 8 caractères, ne les stockez pas sur votre ordinateur et changez-les régulièrement
  • Utilisez un firewall pour protéger votre connexion, maintenez votre système d’exploitation à jour et faites régulièrement des vérifications avec un logiciel antivirus

Fraude à la carte bancaire : le dépôt de plainte bientôt facilité ?

À lire aussi

Fraude bancaire

Lire la suite

1 COMMENTAIRE

  1. Ces cas d’escroqueries sont plus fréquents qu’ils ne le semblent, il y a des organisations qui se consacrent à la planification des stratégies et pour capturer les futures victimes de leurs escroqueries bien planifiées, une de ces organisations est dirigée par un certain Philippe Bellasio qui utilise ses connaissances informatiques pour tricher aux gens, avec un nombre important decméthodes à utiliser.

LAISSER UNE RÉPONSE