Publicité
Publicité
Les conséquences d’une opposition sur chèque

Les conséquences d’une opposition sur chèque

0

Faire opposition sur un chèque, pourquoi, comment et dans quel cas ? On parle en général d’opposition à la carte bancaire lorsque celle-ci a été volée ou perdue. Quelles pourraient donc être les raisons d’une opposition sur chèque ? Focus.

Opposition sur chèque
Opposition sur chèque

Opposition sur un chèque : qu’est-ce que ça veut dire ?

Faire opposition sur un chèque c’est donner l’ordre à votre banque de ne pas payer un chèque lorsque celui-ci se présente. Mais attention, cette procédure est strictement encadrée (Article L131-35 du code monétaire et financier), vous ne pouvez faire opposition à un chèque qu’en cas de :

Il est dans ces 3 cas, impératif de faire opposition à l’encaissement du chèque. Cette démarche se fait auprès de votre banque ou via le Centre national d’appel chèques perdus ou volés (CNACPV) joignable au 08 92 68 32 08, qui procède à l’opposition pendant une durée de 48 heures.

logo

Conseil billet de banque

billet de banque vous fournit gratuitement un modèle de lettre de confirmation d’opposition sur un chèque perdu ou volé. A télécharger ici !

Cas où la mise en opposition s’impose

Si vous perdez votre chéquier, une opposition immédiate est requise.

L’opposition sur un chèque correspond donc à une instruction donnée à votre banque. Dès la réception de votre opposition, votre banque débite votre compte du montant du chèque et bloque la provision correspondant au montant du chèque. Ne vous inquiétez donc pas.

En effet, si votre chèque perdu dans la nature est soudainement présenté au paiement, il sera immédiatement retourné à votre banque indiquant « chèque en opposition ».

logo

Conseil billet de banque

Votre banquier reste votre interlocuteur privilégié pour obtenir davantage d’informations sur l’opposition sur chèque. Rapprochez-vous de lui !

Les frais d’opposition sur chèque

La procédure d’opposition sur chèque a en général un coût, surtout dans les banques traditionnelles. Voici quelques exemples* :

  • 14 € chez Milleis (ex Barclays)
  • 16,95 € à la Caisse d’Épargne Rhône Alpes pour un chèque et 22,95 € pour le chéquier
  • 13 € chez HSBC
  • 13 € au Crédit Coopératif pour un chèque, 26 € pour le chéquier
  • Gratuit à la BNP en le faisant sur internet, sinon 16 € par l’intermédiaire d’un conseiller en agence ou en appelant le service de relation clients
  • 10,50 € à la Banque Postale
  • 22 € en agence chez LCL, 10 € sur Internet
  • 15,15 € au Crédit Mutuel Normandie pour un chèque, 29,70 € pour le chéquier

Les banques en ligne rendent en général la procédure d’opposition sur le chèque et le chéquier gratuite, sauf :

  • Chez Hello bank!, lorsque l’opposition est faite par le conseiller, elle coûte 16 € (alors qu’elle est gratuite sur Internet).

*Frais applicables en août 2018.

L’assurance perte et vol des moyens de paiement

A lire aussi

L’assurance perte et vol des moyens de paiement : quel prix ? Quelle utilité ?

Lire la suite

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE