Publicité
Publicité
Qu’est-ce que le paiement par TIP ?

Qu’est-ce que le paiement par TIP ?

0

Il a des allures de chèque mais il fonctionne comme un prélèvement, connaissez-vous le Titre interbancaire de paiement, abrégé en TIP ? Voici une occasion de mettre en avant ce moyen de paiement, que vous pourriez utiliser davantage (ou pas) à l’avenir.

Paiement par TIP
Paiement par TIP

Le TIP a été abandonné le 1er février 2016 et il a été remplacé par le TIPSEPA.

Le TIP : une exception française ?

D’après la définition officielle, le TIP est un « moyen de paiement, prenant la forme d’un document papier précisant le montant de la facture à régler. » Le TIP est un moyen de paiement scriptural, tout comme le chèque.

Mais, à la différence du chèque, le TIP se doit d’être accompagné du relevé d’identité bancaire (RIB) quand il s’agit d’une première utilisation ou en cas de changement de banque.

Par exemple, si vous souhaitez régler votre créancier par TIP et non par chèque, mais que c’est la première fois, vous devez lui envoyer votre RIB. Cette précaution lui permettra de transmettre vos coordonnées bancaires à sa banque, qui elle-même les renverra à votre banque pour débiter le montant dû de votre compte.

Si jamais un paiement par TIP est refusé pour manque de provision de la part du débiteur, sa banque percevra des frais mais, ces frais ne peuvent excéder le montant rejeté, dans la limite d’un plafond de 20 euros.

Exemple : votre banque rejette un paiement par TIP de 100 euros parce que vous n’avez pas approvisionné votre compte. Vous lui devrez 20 euros maximum de frais.

Le TIP est encaissé dès réception par la banque.

Des montants de transactions modestes

Par rapport à d’autres moyens de paiements (chèque, Lettre de Change, Relevé et Billet à Ordre Relevé LCR/BOR, virement, télé-règlement) le paiement par TIP est modeste. La Banque de France indique qu’en 2009, le montant moyen d’un TIP était de 332 €, contre 555 € en moyenne pour un chèque, 3 755 € pour un LCR/BOR, 7 355 € pour un virement et 19 282 € pour un télé-règlement.

Pourtant, bien que le montant moyen des TIP a augmenté (en 2005, un paiement par TIP était de 302 € en moyenne), le nombre de transactions par TIP chute.

Selon la Banque de France, le paiement par TIP a diminué de 22 % entre 1998 et 2008. Seul le nombre de chèques émis a connu une évolution encore plus déclinante (-28 %) sur la même période.

Que penser des nouveaux moyens de paiement ?

A lire aussi

Que penser des nouveaux moyens de paiement ?

Lire la suite

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE