Publicité
Publicité
Commerçants et entrepreneurs, comment encaisser vos clients ?

Commerçants et entrepreneurs, comment encaisser vos clients ?

0
Terminal de paiement
© Photo by Jonas Leupe on Unsplash

Si l’année 2020 a été marquée par la crise sanitaire, elle a été aussi marquée par un record de création d’entreprises. Ce sont près de 550 000 immatriculations d’auto-entreprises qui ont été enregistrée l’année passée, les Français lancent donc leurs commerces mais savent-ils comment encaisser les paiements de leurs clients ?

Encaisser ses clients lorsque l’on dispose d’un commerce en ligne

Les plateformes d’e-encaissement : une offre complète

L’un des choix les plus importants quand vous lancez votre site de e-commerce est celui concernant les moyens de paiement que vous allez proposer à vos clients. Il faut penser facilité, fiabilité, et surtout sécurité. Plusieurs options s’offrent à vous pour gérer les transactions sur votre site marchand. Vous pouvez avoir recours à une plateforme d’encaissement en ligne qui s’intègrera facilement sur votre site. Généralement, ce type de solution s’adapte à la majorité des CMS utilisés sur le marché : WordPress, Magento, Prestashop, Joomla…

L’avantage de ce type de service est sa facilité d’intégration sur votre site internet. Vous pouvez paramétrer l’outil selon les fonctionnalités dont vous avez besoin. On retrouve souvent une large sélection de méthodes de paiement afin de couvrir tous les besoins de vos clients.

Anticipez l’évolution de votre site internet

Pensez à l’avenir de votre site internet : voulez-vous vous développer à l’international ? Si c’est le cas, il est important de choisir une solution de gestion des paiements capable de traiter des demandes venant de différents pays en différentes devises. L’important est de rassurer vos clients afin de rendre l’étape de paiement aussi simple et intuitive que possible pour eux.

La sécurité avant tout

Le maitre mot sur internet étant sécurité, les plateformes de paiement se doivent de proposer un niveau de sécurité aux normes. La dernière législation en date impose à tous les paiements en ligne de plus de 30€ de passer par le système d’authentification forte, aussi appelé 3D Secure. Ce système reposant sur une double authentification de l’acheteur pour valider la transaction. L’avantage d’utiliser une plateforme de gestion de transaction est que c’est eux qui s’assureront que vos transactions soient conformes à la loi.

Quelles solutions de paiements pour un professionnel disposant d’un point de vente ?

Vous ouvrez une boutique physique ? Vous avez donc évidemment pensé aux possibilités de paiement que vous allez proposer à vos clients. A côté des méthodes de paiement classiques, les paiements numériques apparaissent comme une solution de plus en plus utilisée. Dernière innovation : le paiement par QR code. Très pratique en déplacement, il suffit de scanner le QR code pour valider la transaction entre le commerçant et le client.

Mais alors : paiement par espèces, terminal de paiement électronique, paiement par QR code… Que choisir ?

Le classique : le paiement en espèces

Le paiement en espèce est le seul type de paiement qu’un commerçant ne peut pas refuser : vous êtes tenus de les encaisser sous peine d’une amende de 150€. Il y a bien sûr des exceptions à cette obligation : si vous n’avez pas de monnaie suffisante pour rendre la monnaie, si le billet est en devise étrangère et que vous n’acceptez que les euros, ou encore si vous trouvez le billet suspect ou en trop mauvais état.

Même si refuser les paiements en espèces est interdit, vous pouvez cependant règlementer l’utilisation d’espèces dans votre boutique en demandant l’appoint à vos clients ou en acceptant ce type de paiement à des caisses dédiées par exemple.

L’incontournable : le terminal de paiement électronique (TPE)

La majorité de vos clients voudront probablement régler par carte. Se munir d’un TPE est donc essentiel si vous possédez un point de vente. La majorité des TPE du marché proposent le paiement sans contact, ce qui est primordial pour pouvoir encaisser les paiements mobiles, qui sont de plus en plus nombreux.

Vous pouvez louer votre TPE auprès de votre banque, et ce à un taux très compétitif. Il faudra compter des commissions sur chacune de vos transactions. Rapprochez-vous de votre banque pour que celle-ci vous trouve la solution la plus adaptée et qu’elle vous accompagne pour vous développer.

Il existe aussi des TPE mobiles simples qui permettent aux petits commerçants de s’équiper facilement. Il suffit de relier le boitier à un smartphone en Bluetooth et le tour est joué. De nombreuses banques proposent également ce type de matériel, avec des taux de commission très compétitifs. Pour disposer d’un terminal de paiement mobile, renseignez-vous auprès de votre banque pour plus d’informations sur les offres disponibles.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE