Bientôt une nouvelle carte de crédit signée Apple ? - billet de banque
Publicité
Publicité
Bientôt une nouvelle carte de crédit signée Apple ?

Bientôt une nouvelle carte de crédit signée Apple ?

0

Il y a quelques semaines, un article du Wall Street Journal révélait les ambitions d’Amazon de proposer une offre de compte courant d’ici la fin de l’année. L’histoire se répète : selon le quotidien le plus prisé de Manhattan ce serait désormais au tour d’Apple de préparer le lancement de sa propre carte de crédit, en partenariat avec Goldman Sachs. Les détails par ici !

Les Fintechs

Apple regarde vers la banque

Une carte de crédit ornée du logo Apple Pay ? Drôle d’idée ! Pourtant elle pourrait bien devenir réalité d’ici début 2019, selon les dires du Wall Street Journal. Dans un récent article, le quotidien new-yorkais rapporte que le géant de la tech serait en passe de sceller un partenariat avec la banque Goldman Sachs.

Le nouveau sésame de plastique remplacerait ainsi une carte de fidélité qu’Apple avait déjà lancée dans le cadre d’un partenariat avec Barclays (et permettant aux clients d’accéder à des solutions de crédits Barclays sans frais).

Si la rumeur n’a pas officiellement été confirmée à ce jour, elle semble de mauvais augure pour les banques, aux yeux desquelles la menace des GAFA se rapproche de jour en jour.

DigitalA lire aussi

Que voient les géants du web dans le monde de la banque ?

Lire la suite

Apple n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai en matière de moyens de paiement : sa solution de paiement mobile, baptisée Apple Pay s’est imposée comme l’une des références à l’international, et notamment en France. La concurrence sur ce segment d’activité reste toutefois féroce. Et la situation ne devrait pas s’arranger de sitôt avec l’arrivée imminente d’un nouveau rival, Samsung Pay.

Plus globalement, le possible intérêt d’Apple pour le secteur bancaire s’inscrit dans la continuité des récents efforts de diversification du géant de la tech. Face à la baisse des ventes de l’iPhone, son produit phare, la marque à la pomme s’efforce de développer ses activités de services.

lupa Votre banque ne répond pas à vos besoins ? Vous souhaitez réduire vos frais bancaires ? Venez comparer les offres sur Panorabanques et trouvez LA banque qui vous convient ! Je compare

Composé de l’App Store, des paiements mobiles et de la musique en ligne, le pôle services a ainsi vu ses revenus bondir de 31% au 1er trimestre 2018. Une excellente performance, portée notamment par les bons résultats des services financiers proposés par le groupe.

A tel point que la vente de services et contenus digitaux s’impose aujourd’hui comme la 2ème source de revenus d’Apple, derrière la vente d’iPhone (38 milliards de dollars au 1er trimestre) mais devant les ventes de Mac (5,85 milliards) et d’iPad (4,11 milliards).

De son côté, Goldman Sachs pourrait profiter de ce partenariat pour développer sa présence sur le secteur de la banque de détail. Un partenariat qui se révélerait donc gagnant-gagnant, mais le contenu de l’offre saura-t-il vous séduire ? Parviendra-t-il à s’imposer dans un milieu hautement concurrentiel ? A suivre !

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE