Publicité
Publicité
Boursorama Banque : Ultim est-elle la meilleure carte bancaire ?

Boursorama Banque : Ultim est-elle la meilleure carte bancaire ?

0

Le 11 juin 2019, Boursorama Banque prenait tout le monde de court en annonçant le lancement de sa nouvelle offre : Boursorama Ultim. Au menu, une carte bancaire haut de gamme, sans frais à l’étranger et accessible sans conditions de revenu. Du jamais vu en France ! Mais que vaut réellement la carte Ultim face aux autres cartes bancaires proposées par la banque rose et bleue ? Focus.

choisir credit / choisir banque

Ultim vs Visa Premier : le combat du siècle

Avec Ultim, le catalogue de produits de Boursorama Banque s’enrichit d’une nouvelle carte bancaire, la 4ème de la banque en ligne qui propose désormais :

Boursorama Banque propose donc maintenant à ses clients deux cartes haut de gamme : la Visa Premier et la carte Boursorama Ultim. Laquelle de ces cartes devriez-vous choisir ?  Rendez-vous sur le ring pour le découvrir, avec un match qui s’annonce plus que serré !

Ready ? Fight !

Ouvrir un compte Boursorama Banque

Round 1 : le type de carte

Boursorama Banque présente sa carte Ultim comme une carte haut de gamme, accessible à tous. C’est techniquement vrai.

Mais il existe une différence de taille. Contrairement à la Visa Premier, la CB Ultim est en effet une carte à autorisation systématique, à l’image de la carte Welcome.

A chaque paiement ou retrait que vous effectuez, le terminal interroge donc le solde de votre compte avant de valider l’opération.

Outre un délai légèrement plus long au moment de passer en caisse, cela implique que le terminal soit en mesure d’envoyer la demande d’autorisation, ce qui peut par exemple poser problème au moment de payer l’addition dans les parkings ou aux péages.

Boursorama Banque a toutefois trouvé une botte secrète pour contourner ce léger inconvénient : sa carte Ultim dispose d’une réserve qui lui permet de fonctionner même dans l’éventualité où le terminal ne parviendrait pas à établir une liaison.

Cette fonctionnalité est plafonnée à hauteur de 800 € et 15 transactions consécutives, ce qui vous laisse quand même une belle marge de manœuvre 😊

Pour les amoureux du débit différé, sachez que la carte Boursorama Ultim n’est disponible qu’en débit immédiat, contrairement à la carte Visa Premier.

Vainqueur du premier round : la carte Visa Premier !

Round 2 : les conditions d’éligibilité

Avec des frais bancaires sur les opérations du quotidien presque inexistants, le business modèle des banques en ligne consiste à attirer les clients à fort potentiel dans l’espoir de les équiper par la suite avec des produits bancaires à forte marge, tels que de l’assurance-vie, un compte-titres ou encore du crédit à la consommation.

C’est l’une des raisons pour lesquels, historiquement, les banques en ligne ont toujours imposé des conditions d’éligibilité strictes à leur clientèle. Jusqu’à ce que Boursorama Banque décide de changer les règles du jeu.

La banque rose et bleue avait déjà ouvert ses portes aux revenus modestes avec le lancement de son offre Welcome, une carte à autorisation sans conditions de revenu minimum.

Avec Ultim, Boursorama Banque est allé plus loin et propose aujourd’hui une carte bancaire haut de gamme gratuite sans conditions de revenu. Une première en France !

Par contraste, il vous faudra toujours montrer patte blanche pour obtenir une carte bancaire Visa Premier brandée Boursorama Banque. Les conditions d’éligibilité sont claires : 1 800 € de revenus mensuels ou 5 000 € d’encours sur vos comptes Boursorama Banque.

Seule condition pour obtenir une carte Ultim : effectuer un dépôt initial de 500 €, soit légèrement plus que les 300 € demandés pour une carte Visa Premier. Un écart qui n’est pas vraiment gênant dans la mesure où les fonds sont disponibles dès l’ouverture du compte.

Vainqueur du 2ème round :  la carte Ultim !

Ouvrir un compte Boursorama Banque

Round 3 : les plafonds

L’un des principaux avantages des cartes hauts de gamme comme la Visa Premier, c’est que ce type de carte vous permet en général de bénéficier de plafonds étendus pour vos retraits comme pour vos paiements. Sur ce volet, la carte Ultim fait jeu égal avec son homologue haut de gamme.

Mais le type de carte bancaire choisi détermine aussi le montant de votre découvert autorisé lors de l’entrée en relation. Comme pour les plafonds, le montant de ce dernier pourra être augmenté par la suite avec l’accord de la banque.

Ici, l’avantage est à la Visa Premier avec un découvert autorisé de 600 € dès l’ouverture du compte, contre seulement 100 € pour l’offre Ultim.

Vainqueur du 3ème round : la carte Visa Premier !

Round 4 : les tarifs

Si la carte bancaire gratuite est devenue un standard dans les banques en ligne, l’offre Ultim de Boursorama Banque va plus loin. La carte Ultim abolit ainsi l’un des derniers frais en vigueur dans les banques en ligne : les commissions sur les opérations à l’étranger.

L’offre classique de Boursorama Banque proposait déjà des tarifs très allégés : 1,94% du montant sur les retraits et les paiements à l’étranger.

C’est nettement moins que les 3,10 € + 2,50% que facturent en moyenne les banques pour un retrait hors zone euro, selon une étude du comparateur de banques Panorabanques. Pour un paiement, la facture est à peine moins salée : 0,40€ + 2,60%.

Si vous voyagez souvent à l’étranger, la carte Boursorama Ultim s’impose donc comme la meilleure option à votre disposition.

Le revers de la médaille, c’est que contrairement à la Visa Premier, la carte Boursorama Ultim vous coûte de l’argent si vous ne vous en servez pas. La banque en ligne vous facturera ainsi 15 € pour chaque mois durant lequel vous n’effectuerez pas au moins un paiement à l’aide de votre carte.

Si vous êtes à la recherche d’un compte secondaire sur lequel vous aurez peu ou pas l’utilité d’une carte bancaire au quotidien, mieux vaut donc opter pour une Visa Premier.

Vainqueur du 4ème round : match nul !

Ouvrir un compte Boursorama Banque

Round 5 : les assurances

En plus de leurs plafonds plus généreux, les cartes haut de gamme sont généralement appréciées pour leurs assurances, qui s’adressent en particulier aux voyageurs.

Ici, les garanties sont strictement identiques pour les cartes Ultim et Visa Premier :

  • Assurance responsabilité civile à l’étranger : dans la limite de 1 525 000 €
  • Assurance annulation ou modification de voyage : dans la limite de 5 000 € par an
  • Assurance dommages véhicules de location
  • Assurance retard de bagages : dans la limite de 400 €
  • Assurance interruption de voyage : dans la limite de 5 000 € par an

Vainqueur du 5ème round : match nul !

Round 6 : le design

Avec son design sobre, inspiré de ce que proposent les banques mobiles, la carte Ultim brise un certain nombre de codes. D’entrée de jeu, son affichage vertical surprend et intrigue. Mais c’est surtout son côté épuré qui attire l’œil.

Le secret ? Les numéros traditionnellement affichés sur le recto de la carte ont été relégués au verso. Autre innovation mineure : les numéros sont répartis en 4 lignes présentées les unes sous les autres. Un design pensé pour améliorer la lisibilité, notamment dans l’optique de règlements en ligne.

Les couleurs de la carte Ultim, enfin, changent du doré clinquant des cartes Visa Premier et Gold Mastercard : un noir mat réhaussé d’une touche du rose emblématique de Boursorama Banque.

Vainqueur du 6ème round :  la carte Ultim !

Alors, êtes-vous plutôt tenté par la carte Visa Premier ou par la nouvelle offre Ultim de Boursorama Banque ?

Ouvrir un compte Boursorama Banque

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE