BPCE lance un service de paiement via Twitter

0
BPCE lance un service de paiement via Twitter
BPCE lance un service de paiement via Twitter

Payer depuis les réseaux sociaux, tout le monde en parlait, mais c’est désormais possible grâce au système de paiement par le groupe BPCE (Banque Populaire Caisse d’Epargne) ! D’après le groupe, il s’agit d’une première mondiale puisque seule la banque japonaise Rakuten a développé un service similaire, mais via Facebook.

Concrètement, comment ça fonctionne ?

Le groupe BPCE avait lancé en 2012 S-Money, un service de porte-monnaie électronique permettant de payer, de recevoir et de transférer de l’argent depuis un téléphone Android, un iPhone ou des tablettes. Ce service gratuit et accessible à tous (pas uniquement aux clients des banques du groupe BPCE). Aujourd’hui, S-Money compte 100 000 utilisateurs.

Les utilisateurs de S-Money pourront désormais transférer de l’argent via Twitter, en utilisant le tweet suivant : « @SMoneyfr #envoyer XXXEUR @destinataire ». Pour valider le paiement, l’utilisateur devra utiliser l’application S-Money. Les transferts d’argent seront limités à 250€ sur le réseau social. L’objectif pour le groupe bancaire est de créer un service qui a vocation à être « simple, instantané et sécurisé » d’après Jean-Yves Forel, Directeur général du groupe BPCE.

Un service pour le moment destiné aux particuliers

Au-delà du transfert d’argent entre particuliers, le groupe BPCE compte également sur les flux d’argent liés aux dons et au crowdfunding pour faire décoller son service Twitter + S-Money. Les sites comme « Le Pot Commun » ou encore « Fundovino » proposent donc déjà le paiement via Twitter. La BPCE s’est également associé à « Action contre la faim » qui accepte les dons par tweet.

Le groupe BPCE ne s’interdit pas d’étendre plus tard ce service aux professionnels du e-commerce par exemple. Nicolas Chatillon, directeur général de S-money explique qu’ils vont « faire évoluer leur offre au fil de l’eau ». Le service proposé n’est donc pas fermé et devrait évoluer et s’étoffer en fonction des premiers retours du public !

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE