Publicité
Publicité
Le bracelet connecté Weecop primé au concours Lépine 2017

Le bracelet connecté Weecop primé au concours Lépine 2017

0

Weecop c’est une start-up tourangelle créée en juillet 2015, à l’origine d’un « système de paiement avec un bracelet doté de la technologie NFC (sans contact) » nous apprend la rédaction de France Info. Une innovation qui n’est pas passée inaperçue puisque Weecop peut désormais se prévaloir d’avoir remporté le 3e prix à la 17e édition du concours Lépine Européen de Strasbourg. Découverte.

Bracelet Weecop
Bracelet Weecop

Weecop : une appli + un bracelet connecté + un sticker connecté

Weecop est un porte-monnaie virtuel entièrement gratuit qui vous permet de faire pas mal de choses !

Grâce à l’application mobile Weecop, vous pouvez :

  • Rembourser vos amis facilement et sans RIB
  • Obtenir des avantages exclusifs (verres offerts, pizzas offertes, réductions, etc…)
  • Piloter vos systèmes de paiements : notamment en fixant des limites de dépenses et en ajoutant des codes de sécurité, utiles pour valider vos paiements

En termes de moyens de paiement à proprement parler, Weecop a développé :

  • Un bracelet connecté – utilisable chez les commerçants partenaires – vendu 15 € dans la boutique en ligne

IoT

A lire aussi

Mastercard : les objets connectés au service de la sécurité des paiements

Lire la suite

  • Un sticker de paiement, soit un autocollant – étanche et autonome en énergie – que vous pouvez coller n’importe où. Il permet de rendre l’objet sur lequel il est collé compatible avec la technologie Weecop.
Weecop précise sur son site que parmi ses partenaires « garants de la sécurité de la solution », figurent le Crédit Mutuel Arkéa, Payline et MangoPay. De quoi rassurer les potentiels utilisateurs !

Une distribution de la solution Weecop dans 5 villes de France

En plus de la distinction du concours Lépine, la solution de bracelet connecté Weecop sera distribuée dans 5 villes de France – poursuit la rédaction de France Info. La start-up vise une commercialisation dans 30 villes l’année prochaine.

Par ailleurs, des discussions avec le Futuroscope et le zoo de Beauval seraient actuellement en cours.

J. Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE