Cap sur le mobile pour BNP Paribas - billet de banque
Publicité
Publicité
Cap sur le mobile pour BNP Paribas

Cap sur le mobile pour BNP Paribas

0

2018 sera l’année du mobile pour BNP Paribas. En fin de semaine dernière, la banque verte dévoilait sa stratégie « Mobile First ». Un enjeu de taille, surtout lorsque l’on sait que le mobile représente aujourd’hui près de deux tiers des connexions sur les interfaces de la banque ! Zoom sur les nouveautés qui s’apprêtent à débarquer sur vos smartphones.

IoT

La montée en puissance de la banque mobile

Depuis maintenant quelques années, la banque à distance se développe pour s’adapter aux nouveaux usages. Rien d’étonnant, puisque pour la 1ère fois en 2017, plus de la moitié du trafic internet provenait des smartphones !

Bilan, tandis que les banques traditionnelles multiplient les fermetures d’agences, le mobile s’impose progressivement comme le canal de contact privilégié. Si la majorité de ces connexions ne concernent pour l’instant que les consultations de solde, les usages évoluent rapidement.

A titre d’exemple, 1,2 million de clients de BNP Paribas ne se connectent sur les interfaces de la banque qu’avec leur smartphone. La tendance est particulièrement marquée chez les 15-34 ans. Ils sont ainsi 43% à interagir avec BNP Paribas uniquement via leur mobile !

Les applications mobiles passées à la loupeA lire aussi

La crème des applis bancaires mobiles

Lire la suite

BNP Paribas souhaite réduire l’écart avec les enseignes les plus en avance

Pour mieux s’adapter à ce nouvel enjeu, BNP Paribas a inversé son approche : les fonctionnalités proposées sont désormais pensées pour le mobile en priorité, avant d’être adaptées pour un usage sur ordinateur. Résultat, les nouveautés se multiplient sur l’appli « Mes comptes » de BNP Paribas : paiement mobile, biométrie, prise de rendez-vous avec un conseiller en ligne… La liste est longue et ne fait que commencer !

L’usager a également davantage son mot à dire et retrouve sa place au centre du processus d’innovation. Depuis peu, la banque verte développe en effet le beta testing pour évaluer la pertinence des projets sur lesquels elle travaille.

Et ce ne sont pas les idées qui manquent !

BNP Paribas a ainsi déclaré réfléchir à un agrégateur de comptes, un système de catégorisation des dépenses (loisirs, nourriture, etc.), un solde prédictif permettant d’anticiper les découverts et un chatbot capable de répondre à vos demandes simples.

lupa 3 Français sur 4 ignorent combien leur coûte leur banque chaque année. Si c’est votre cas, réalisez une simulation sur Panorabanques et comparez les offres pour trouver les meilleurs prix ! Je compare

Vers des moyens de paiement 2.0

La banque verte devrait également s’attaquer prochainement à un vaste chantier de modernisation des moyens de paiement qu’elle propose. A commencer par la création d’une carte bancaire nouvelle génération. Cette dernière serait pilotable directement depuis l’application mobile et vous permettrait de bloquer ou débloquer la carte, d’activer ou non le mode sans contact et les paiements en ligne, ainsi que de modifier vos plafonds temporairement.

L’idée n’est pas nouvelle. Ce type de carte est même devenu la norme chez les néobanques, tels qu’Orange Bank. Mais chez les banques traditionnelles, le concept est encore peu répandu à l’exception de quelques pionniers comme Axa Banque et ING Direct.

logo BNP ParibasA lire aussi

BNP Paribas : la banque d’un monde qui ne change pas ses tarifs

Lire la suite

En plus de cette carte nouvelle génération, BNP Paribas parie sur l’essor du paiement par mobile. Le groupe a déjà adopté Paylib, une solution permettant de régler vos achats en caisse ou en ligne via votre smartphone… A condition qu’il tourne sous Android ! La version compatible avec iOS, baptisée Apple Pay, devrait quant à elle débarquer d’ici 2019 au plus tard. Un peu de patience !

Paul Atz

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE