Publicité
Publicité
Carte bancaire biométrique : et si vous payiez avec votre pouce ?

Carte bancaire biométrique : et si vous payiez avec votre pouce ?

0
Carte bancaire
Carte bancaire

Le paiement sans contact nous a habitués à régler nos dépenses rapidement, sans nous soucier de notre code confidentiel ni de l’hygiène du terminal. Mais il reste limité aux opérations de moins de 50 euros. Pour passer outre ce seuil et permettre à ses clients d’utiliser leur carte bleue sans composer leur code secret, le Crédit Agricole leur propose une carte bancaire biométrique

L’empreinte digitale pour remplacer le code à 4 chiffres

La carte bancaire biométrique sécurise les achats sans recourir à un code PIN. Elle se présente comme une carte Visa ou Mastercard Standard mais elle embarque un lecteur d’empreinte digitale. Pour valider la transaction, il suffit d’apposer un doigt, généralement le pouce, sur le capteur intégré à la carte.

La carte bancaire biométrique s’utilise comme n’importe quelle autre carte de crédit en magasin, en ligne ou au distributeur automatique. L’authentification biométrique est compatible avec tous les terminaux de paiements équipés de la technologie Near Field Communication (NFC), la même que celle employée pour le paiement sans contact. Avec la carte bancaire biométrique, le sans contact est autorisé, même au-delà de 50 euros. Le plafond de paiement ou de retrait est celui de la carte.

Mais le code secret à 4 chiffres ne disparaît pas. Au moment de passer à la caisse, vous avez le choix entre le paiement sans contact biométrique ou insérer votre carte dans le terminal et composer le code confidentiel. 

Les données personnelles, ici l’empreinte de doigt, ne sont ni sauvegardées ni stockées par le commerçant et la banque. 

Une carte biométrique réservée aux clients Premium

Le Crédit Agricole a testé dès 2019 la carte bancaire biométrique dans ses caisses de Touraine et du Poitou. Aujourd’hui, l’innovation est proposée aux abonnés ayant souscrit une carte Mastercard Gold et Mastercard World Elite partout en France.

Comment activer sa carte de paiement biométrique du Crédit Agricole ?

Après avoir reçu sa Mastercard biométrique, le client enregistre ses empreintes pour les lier à la carte. L’opération est réalisée grâce à un boîtier enrôleur et peut se faire soit seul chez soi soit en agence avec un conseiller. Dans tous les cas, le conseiller bancaire doit valider les empreintes après s’être assuré qu’il s’agit bien de celles du titulaire de la carte.

La carte biométrique du Crédit Agricole

Pour activer la carte, il faut effectuer une première transaction en composant son code à quatre chiffres dans une boutique ou en retirant du liquide. La carte peut ensuite être utilisée pour payer avec l’empreinte digitale.

Mais attention, la sécurisation biométrique s’applique à tous les paiements sans contact, y compris ceux de moins de 50 euros. Plus moyen de prêter votre carte à vos enfants pour qu’ils fassent une course à votre place sans leur confier aussi le code ! 

Une nouveauté en option

Le Crédit Agricole n’a pas encore communiqué le prix de sa carte bancaire biométrique. Il devrait prendre la forme d’un supplément pour les deux offres haut de gamme de la banque. Pour rappel, Mastercard World Elite coûte 300 euros par an et Mastercard Gold 130 euros. Elles incluent :

  • des plafonds élevés : 1 500 euros hebdomadaires pour les retraits, 6 000 euros mensuels pour les paiements avec la carte Gold
  • des limites de paiement et de retrait à définir avec son conseiller pour la World Elite ;
  • des assurances voyages ;
  • des avantages comme un service de conciergerie et de réservation. 

Actuellement, en France, seule BNP Paribas commercialise une carte bancaire biométrique. Elle est fournie sur demande aux titulaires d’un abonnement annuel Visa Premier à 134 euros. L’option carte biométrique est facturée 24 euros par an

Sécuriser le paiement sans contact, une nécessité ?

Avec cette nouvelle technologie, le Crédit Agricole promet des paiements plus simples, plus rapides et plus sécurisés. Si l’on imagine sans mal le gain de temps du paiement sans contact et le soulagement de ne plus avoir peur d’oublier son code, qu’en est-il de la sécurité, autre argument mis en avant pour convertir les clients à l’authentification biométrique ? 

En France, la carte bleue est le moyen de paiement le plus sûr, devant les chèques et le paiement mobile. Vous avez presque autant de probabilités de trouver 4 bons numéros à l’EuroMillions que de subir un piratage de votre carte bleue lors d’un règlement en magasin avec ou sans contact. 

D’après l’Observatoire des cartes bancaires, en 2019, le taux de fraude est de 0,010% pour les règlements avec code PIN en magasin et au distributeur. Seul le virement SEPA affiche un taux de fraude inférieur à 0,0006%. Le paiement sans contact est le troisième mode de paiement le plus fiable avec un taux de fraude de 0,019%, en baisse par rapport à 2018.

En 2020, avec la crise sanitaire, le paiement sans contact a augmenté de 38% par rapport à l’année précédente pour représenter 4,6 milliards de transactions. Mais ni cette hausse du nombre d’opérations ni le relèvement du plafond à 50 euros contre 30 n’ont généré une multiplication des déclarations d’incidents auprès des banques.

Reste à savoir si les Français adopteront ce nouveau moyen de paiement, pour l’instant réservé aux clients Premium. La Société Générale, comme BNP Paribas et le Crédit Agricole avant elle, a l’air d’y croire. Après une phase d’expérimentation, la banque s’apprête également à lancer une carte bancaire biométrique.

Comprendre le portefeuille numérique et la biométrie

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE