Publicité
Publicité
Carte de crédit ou carte de débit ?

Carte de crédit ou carte de débit ?

0

Carte de crédit ou carte de débit ?
Carte de crédit ou carte de débit ?

Beaucoup confondent cartes de crédit et cartes de débit. C’est l’utilisation courante du terme « carte de crédit » pour désigner sa carte bancaire qui prête à confusion. Pourtant, elles ne fonctionnent pas du tout de la même manière. Quid des différences entre ces deux types de cartes ?

CB débit immédiat ou différé

A lire aussi

Carte bancaire : débit immédiat ou différé ?

Lire la suite

La carte de débit : une carte bancaire « classique »

La carte de débit est reliée à votre compte courant. C’est celle que l’on retrouve dans la majorité des portefeuilles des Français. A chaque achat ou retrait, le compte bancaire rattaché spécifiquement à la carte est débité soit :

  • immédiatement, en général dans les 24h à 48h. En fonction du type de carte, une autorisation du solde peut être demandée systématiquement à chaque transaction. Le solde est vérifié afin de valider ou non le paiement. On parle alors de carte à débit immédiat.
  • à une date fixe ou mobile (souvent en fin de mois). On parle alors de carte à débit différé. Que vous ayez ou non le solde suffisant sur votre compte au moment de l’achat, la transaction sera acceptée. Elle sera débitée seulement à la fin du mois ou à la date choisie. Seuls les paiements peuvent bénéficier de l’effet de différé. On l’appelle d’ailleurs « différé de paiement ». Les retraits, eux, sont toujours débités immédiatement.

Le règlement européen 2015/751 relatif aux commissions d’interchange pour les opérations de paiement liées à une carte bouscule un peu les choses. Sont désormais considérées comme des cartes de crédit les cartes à débit différé « dont le montant est débité au payeur en tout ou en partie le jour convenu préalablement d’un mois civil donné, conformément à une facilité de crédit préétablie, avec ou sans intérêts ». Dorénavant les cartes à débit différé doivent comporter la mention « crédit » sur leur recto.

cartes bancaires

A lire aussi

Le prix des cartes bancaires classiques

Lire la suite

La carte de crédit : associée à une réserve d’argent

La carte de crédit, quant à elle, n’est pas rattachée à votre compte bancaire, mais à une réserve d’argent. Cette réserve disponible peut être réapprovisionnée en fonction de vos besoins et est remboursée au choix :

  • soit comptant avec un différé mensuel : son fonctionnement est le même que la carte à débit différé. Souvent gratuit (mais à vérifier selon les organismes), vos achats sont prélevés à la fin du mois
  • soit sous la forme d’un remboursement de crédit : vous payez des mensualités et des intérêts. Son fonctionnement est identique à celui d’un crédit renouvelable (ou revolving). Attention cependant, les intérêts de ce type de crédit sont souvent très élevés !

La majorité des banques ou sociétés de crédit proposent des cartes de crédit. Les grands magasins et enseignes commerciales telles que Carrefour ou la FNAC se sont également positionnés sur ce marché pour fidéliser leur clientèle.

Les cartes privatives ou cartes de fidélité

A lire aussi

Crédit conso : les cartes privatives et cartes de fidélité

Lire la suite

Cependant, la carte de crédit n’est pas encore très répandue en France (seulement 5 % des cartes bancaires). Pourtant elle est vraiment prisée par les pays anglo-saxons (Etats-Unis, Australie, Royaume-Uni). Par exemple, 50 % des cartes bancaires de nos voisins anglais sont des cartes de crédit et non de débit !

logo

Conseil billet de banque

Si vous avez besoin de souplesse de trésorerie, préférez une carte à débit différé plutôt qu’une carte de crédit associée à un crédit renouvelable. Ça vous coûtera certainement moins cher !

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE