Publicité
Publicité
Casden Banque Populaire : la banque des profs part à la conquête...

Casden Banque Populaire : la banque des profs part à la conquête de la fonction publique

0

La Casden Banque Populaire, jusqu’alors spécialisée sur les enseignants, souhaite élargir sa clientèle à l’ensemble de la fonction publique : agents d’administrations, hospitaliers, militaires et autres employés d’entreprises publiques. Objectif : doubler sa part de marché d’ici 10 ans.

Casden Banque Populaire s'ouvre à la fonction publique
Casden Banque Populaire s'ouvre à la fonction publique

« Créée à l’origine par des enseignants pour des enseignants, la Casden s’ouvre désormais à toute la fonction publique. Grâce à l’accompagnement du réseau des Banques Populaires, la Casden a pour ambition d’être au plus proche des attentes et des besoins de l’ensemble des personnels de la fonction publique, et ce à l’échelon national », explique sa directrice générale Sylvie Garcelon dans un communiqué de presse.

Historiette de la Casden Banque Populaire

A moins de travailler pour l’Education nationale, il y a peu de chance que vous connaissiez la Casden Banque Populaire. Cette banque coopérative, membre du groupe BPCE (groupe issu de la fusion des Banques Populaires et des Caisses d’Épargne), a été créée en 1957 après abandon de son statut associatif. A fin 2015, elle comptait 1,3 million de sociétaires dont près d’un quart (24 %) d’enseignants.

Pour la petite histoire, la Casden – pour Caisse d’Aide Sociale de l’Education Nationale –  est née de l’initiative d’enseignants de Seine et Oise qui voulaient mettre en commun leur épargne afin d’aider le fils d’un collègue à financer son logement. En 2016, la Casden Banque Populaire fonctionne toujours sur le principe de solidarité, à savoir que les dépôts des uns financent les prêts des autres. Fin 2015, la CASDEN disposait d’un encours de près de 8 milliards d’euros de ressources, dont plus de 85 % de crédits immobiliers.

L’offre originelle de la Casden se limitant à l’épargne et au crédit, la banque a noué en 1974 un partenariat avec les Banques Populaires, pour proposer à ses membres une offre de banque au quotidien (compte courant et moyens de paiement).

Après plus de 50 ans d’existence, la Casden souhaite désormais s’ouvrir plus largement à la fonction publique, qu’elle soit d’Etat, territoriale ou hospitalière, n’oubliant pas les entreprises 100 % publiques.

Un projet stratégique pour le réseau Banque Populaire

Selon Frédéric Chenot, directeur de développement Banques Populaires, « ce projet, qui s’inscrit pleinement dans le plan stratégique du Groupe BPCE, vise à développer la présence des Banques Populaires sur le marché des particuliers, grâce à une offre affinitaire dédiée à l’ensemble de la fonction publique, portée par la Casden. Potentiellement, ce sont quelque 10 millions de personnes, personnels de la fonction publique, conjoints et retraités, qui sont concernées ».

Ainsi, même si aujourd’hui la Casden peut se vanter d’avoir le plus fort taux de pénétration sur la catégorie « enseignants » (24 % de ses clients) devant le Crédit Mutuel Enseignant ou la Banque Postale, elle ne représente que 8 % du marché global de la fonction publique.

Une proportion que la banque espère dans un premier temps « doubler au cours des dix prochaines années, avant de la porter à 25 % ou 30 % à long terme, dans une quarantaine d’années », précise Frédéric Chenot.

Concrètement, l’objectif est donc de faire des Banques Populaires en général et de la CASDEN en particulier, les banques d’un fonctionnaire sur quatre !

De quoi faire frissonner des acteurs, comme la Banque Française Mutualiste (partenaire commercial de la Société Générale), qui ont fait de ce segment leur credo. Cette dernière compte à elle seule 1,2 million de clients de la fonction publique.

lupa

Comparez les banques

Sur Panorabanques, vous pouvez comparer les tarifs pratiqués par les banques en ligne et les banques traditionnelles. En quelques minutes seulement, obtenez une vision large du marché pour savoir dans quel établissement il est plus judicieux d’ouvrir un compte.

Je compare

Un résultat attendu pas de sitôt

Selon Sylvie Garcelon, ce n’est qu’à « long terme » que cette diversification aura un impact positif sur le PNB (produit net bancaire, équivalent du chiffre d’affaires) et le résultat net de la banque, respectivement ressortis à 242,2 millions d’euros et à 96,4 millions, en 2014. A court terme, cette tentative de conquête de tous les fonctionnaires nécessitera un investissement « de plusieurs millions d’euros par an ».

Pour réussir, la Casden s’appuiera notamment sur le rayonnement de la Banque Populaire. En effet, elles lanceront ensemble, à compter du 17 février 2016, une campagne média co-signée. De quoi donner à la Casden plus visibilité !

Banque mutualiste

A lire aussi

Qu’est-ce qu’une banque mutualiste ?

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE