Publicité
Publicité
Le cashback débarque en France

Le cashback débarque en France

0

Un nouveau service de paiement a été adopté en juillet 2018 par le Parlement : le cashback. Mais qu’est-ce que c’est ? Ce service permet de retirer des espèces chez un commerçant en payant par carte bancaire. Pas besoin de passer par un DAB. Mais est-ce vraiment intéressant ?

commerçants

Cashback : qu’est-ce que c’est ?

Le 25 juillet 2018, le Parlement a adopté un texte de loi autorisant la pratique du cashback. Ce texte est une transposition de la directive européenne sur les services de paiement dans le marché intérieur ou DSP 2 du 25 novembre 2015 (Projet de loi de ratification de l’ordonnance du 9 août 2017 portant transposition de la directive).

Le cashback permet lorsque vous allez chez votre boulanger de retirer des espèces. En gros vous allez lui demander une baguette et 30 € d’espèces. Vous allez alors payer en carte bancaire la baguette, plus les 30 €. Et celui-ci vous donnera l’équivalent des 30 € en liquide.

Ce concept existe depuis déjà quelques années dans plusieurs pays européens, notamment l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne ou encore le Royaume-Uni. En France, seuls les organismes de crédits étaient autorisés à distribuer des services de paiement c’est-à-dire distribuer des espèces donc pas de cashback pour nous. Une autre raison à ceci est une utilisation plus forte du liquide dans les autres pays. Eh oui nous sommes moins friands d’espèces que nos voisins européens.

Il existe deux sortes de cashback à ne pas confondre. Le cashback qui existe déjà en France et qui consiste à rembourser au consommateur une partie des achats réalisés en ligne. Et le cashback dont on parle dans cet article.

Mais ce n’est pas la peine de vous précipiter chez votre commerçant de quartier pour le moment car le décret d’application de la loi n’arrivera que cet automne. Nous en saurons également plus sur le montant maximum autorisé qui n’est pas encore fixé. Bercy parle d’un plafond de 100 à 150 € pour l’instant.

Et le cashback ne fonctionnera qu’avec votre carte bancaire.

Paiement sans contactÀ lire aussi

Carte bancaire Vs paiements alternatifs

Lire la suite

Mais le cashback est-il bien utile ?

Déjà pour pouvoir accéder au cashback, il faut que votre commerçant soit d’accord. Sans ça, pas de cashback. Et celui-ci peut décider ou non de vous le facturer.

Ce nouveau service peut être utile dans les zones où la présence de DAB est rare, et où il faut souvent se déplacer et faire quelques kilomètres pour en trouver un. Il suffira alors de vous déplacer chez votre épicier pour pouvoir obtenir des espèces (toujours sous condition que celui-ci soit d’accord). Même s’il existe un grand nombre de DAB en France (environ 57 000), ces derniers ne sont pas forcément bien répartis.

D’ailleurs le Crédit Agricole l’a bien compris. Depuis quelques années, la banque à développé des points verts dans les zones rurales pour permettre à tous ses clients d’avoir accès aux espèces. Il s’agit de relais bancaires installés chez les commerçants.

Mais l’arrivée du cashback peut sembler étonnant. En effet, avec l’essor du paiement mobile et du paiement sans contact, l’heure est plus à la disparition du cash qu’à une renaissance. De plus en plus de transactions sont effectuées via ces moyens de paiement. Mais l’avenir nous le dira et les consommateurs français vont peut-être utiliser pleinement ce service. Sait-on jamais 😊

Retrait frauduleux en espèces

À lire aussi

Retrait frauduleux en espèces : que faire ?

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE