Publicité
Publicité
Coronavirus : ING assouplit les frais pour ses clients

Coronavirus : ING assouplit les frais pour ses clients

0
ING
© Photo by ING

A travers le monde, des milliards sont débloqués par les États pour sauver leurs entreprises des effets catastrophiques du COVID19… Mais quelle mesure équivalente pour les particuliers ? ING semble ne pas avoir attendu la réponse des gouvernements pour apporter la sienne.

Depuis quelques semaines, la banque en ligne multiplie les gestes en faveur de ses clients fragiles. Retour sur ces mesures phares qui rendront, à coup sûr, les effets de la crise plus supportables.

« On s’occupe de vous »

Voilà en somme le message d’ING à l’attention de ses clients qui font face à des difficultés financières. Pour leur permettre de souffler en cette période d’incertitude économique, la banque a pris deux décisions dans des domaines qui nous sont familiers : le crédit immobilier et les incidents bancaires.

Crédits immobiliers : suspendez vos échéances

C’était prévisible. Trouver des locataires, en période de confinement, est rapidement devenu la quête du Graal. Et pour les propriétaires qui ont acheté à crédit, un appartement inoccupé, c’est le début des problèmes. Une situation difficilement tenable à laquelle ING s’est empressée de répondre. Boursorama Banque avait également pris cette initiative il y a quelques semaines.

ING Crédit immobilier
Communication d’ING sur le crédit immobilier

Pour calmer les inquiétudes de ses clients fortement impactés par la crise du COVID-19, la banque a annoncé, il y a environ 3 semaines, un assouplissement des règles de remboursement des crédits immobiliers. Cette première mesure octroie ainsi une possibilité de report, jusqu’à 6 mensualités, des échéances de ces emprunts. De quoi gagner un peu de répit et s’organiser pour la suite.

Cette possibilité, très appréciable, demande toutefois de remplir certains critères car elle n’est ni automatique ni accordée à tout le monde. Pour être sûr d’en bénéficier, deux conditions :

  • Effectuer soi-même la demande auprès de son Centre de Relation Clients. Les situations des emprunteurs seront analysées au cas par cas par les conseillers d’ING et des pièces justificatives peuvent être demandées
  • Avoir déjà payé au moins 6 mensualités de son crédit immobilier

Pour éviter les surprises, billetdebanque attire votre attention sur deux points importants :

  • Le report ne concerne pas les intérêts et primes d’assurance qui continueront d’être perçus par la banque pendant la période de report
  • La durée de votre crédit sera automatiquement rallongée de la durée du report

Les incidents bancaires en suspens

En parallèle de l’allègement sur les crédits immobiliers, la pression descend aussi d’un cran pour les frais liés aux incidents de paiement.

Pour rappel, la banque facture, en temps normal, des frais de gestion (lettre d’avis préalable, déclaration à la Banque de France, frais postaux etc.) qui prennent la forme d’une pénalité forfaitaire pour le client :

  • De 30 euros pour un chèque rejeté d’un montant inférieur ou égal à 50 euros,
  • De 50 euros pour un chèque rejeté d’un montant supérieur à 50 euros.

Par ailleurs, en cas de rejet de prélèvement pour défaut de provision, ING facture le montant de l’ordre de paiement dans la limite de 20 euros.

Fort heureusement, ING a pris les devants sur les conséquences de tels frais en période de crise. Résultat : 0 pénalité !  Dans un communiqué émis le jour du déconfinement, ING s’engage ainsi à rembourser exceptionnellement la totalité des frais en cas de rejet d’opération, que celui-ci survienne après un rejet de chèque ou de prélèvement pour défaut de provision. En bonus : cette mesure concernera les pénalités qui pourraient être appliquées durant les mois d’avril, mai et juin… Trois mois d’exonération, difficile d’y trouver à redire.

Pour cette seconde mesure, aucune demande à effectuer : les éventuels frais seront automatiquement remboursés en fin de mois et apparaîtront sur votre relevé de compte le 28/04, le 28/05 et/ou le 29/06.

ING accompagne vos dons

Au-delà des mesures évoquées, l’engagement d’ING contre le coronavirus se manifeste aussi en faveur du milieu associatif. Annoncé il y a 3 semaines, la banque a mis en place le site HelloAsso qui permet à ses clients d’effectuer des dons auprès du Secours Populaire français.

Le petit plus : pour chaque don réalisé jusqu’au 31 mai, ING versera le même montant, jusqu’à 200 000 euros. En pratique, si vous donnez 20 euros, ING donnera 20 euros et ce seront donc 40 euros qui seront versés au Secours populaire français.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE