Publicité
Publicité
Crédit Agricole rachète l’agrégateur Linxo

Crédit Agricole rachète l’agrégateur Linxo

0

Vous rêveriez de visualiser en un clin d’œil le solde de tous vos comptes courants ouverts dans plusieurs établissements. Réveillez-vous ! Cela s’appelle un agrégateur de comptes bancaires. Avec 3 millions d’utilisateurs, Linxo s’affirme comme un des acteurs majeurs dans ce domaine. La Fintech vient d’ailleurs d’être rachetée par le Crédit Agricole, qui souhaite faire des paiements, un levier majeur de conquête et de fidélisation.

Groupe Crédit Agricole
Groupe Crédit Agricole

Linxo, de l’agrégation au coaching bancaire

Début de l’histoire pour Linxo : 2010. L’application mobile cherche à centraliser les banques de ses utilisateurs dans une seule interface. L’évolution réglementaire et technique aidant, les investisseurs approuvent. Après une première levée de fonds de 2 millions d’euros en 2016, Linxo boucle un nouveau tour de table à 20 millions d’euros. De quoi assurer son développement. Et les résultats payent avec 3 millions d’utilisateurs et près de 320 banques et types de comptes personnels.

L’objectif de Linxo est de basculer du simple service d’agrégation de comptes bancaires vers un outil de coaching financier. Les utilisateurs peuvent déjà gérer leur budget personnel et professionnel, mais pas que. Suivi et catégorisation des dépenses, notifications d’alerte, projections graphiques de son budget, stratégie d’épargne : tout est fait pour que vous puissiez mieux gérer votre argent et gagner du temps !
Et ça coûte combien Linxo ? Rien. L’application est gratuite avec, toutefois, une version payante (2,50 euros par mois) comprenant des fonctionnalités supplémentaires : suivi des opérations à venir, mise à disposition du solde prévisionnel du compte bancaire, nouveautés disponibles en priorité, absence de publicités, etc. A noter que Linxo associe à ses offres une garantie de 12 mois sur les achats, et la possibilité d’émettre et de recevoir des virements depuis une dizaine de grands groupes bancaires français.

Le Crédit Agricole mise sur les paiements pour capter et fidéliser

Fort de son développement, Linxo attise justement les convoitises des banques. A ce petit jeu, c’est le groupe Crédit Agricole qui rafle la mise, en rachetant 85% du capital de la Fintech. Cette opération s’est déroulée à la fin du mois de janvier 2020. Et ce n’est pas une surprise puisque le Crédit Agricole est un partenaire historique de Linxo.
La participation est soutenue par deux entités de la banque verte : Crédit Agricole Payment Services et par FIRECA (Fonds d’Investissement et de REcherche du Crédit Agricole). Les autres 15% appartiennent aux fondateurs de Linxo, qui demeureront associés au développement de leur pépite. Mais quel est l’intérêt pour les deux acteurs de valider une telle opération ?

C’est simple, le Crédit Agricole considère que le rachat de l’expert en services d’agrégation et d’initiation de paiements constitue un atout majeur pour conquérir de nouveaux clients, et surtout les fidéliser. Quant à Linxo, la société profite de la force de frappe du Crédit Agricole, pour toucher un large public (particuliers, professionnels, entreprises, institutionnels), y compris à l’étranger.

Enfin, ce partenariat gagnant-gagnant permet d’envisager de nouveaux services innovants autour de la donnée financière. Pour rappel, le service Linxo est accessible via le téléchargement de son application mobile mais, également, en marque blanche chez d’autres établissements bancaires, comme HSBC ou BforBank (banque en ligne appartenant au Crédit Agricole).

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE