Publicité
Publicité
Comparatif des frais de découverts bancaires

Comparatif des frais de découverts bancaires

0

Comparatif des frais de découverts bancaires
Comparatif des frais de découverts bancaires

Un moyen de financement souple mais cher ! Les frais de découvert sont une importante source de revenus pour les banques. On estime que l’ensemble de ces frais représentent entre 8 et 14 % des revenus de l’activité de détail des banques françaises.

Qu’est-ce qu’un découvert ?

Un découvert est le solde négatif de votre compte courant. C’est une forme de crédit que vous accorde votre banque.

Découvert bancaire et crédit à la consommation

A lire aussi

Découvert bancaire et crédit à la consommation

Lire la suite

Votre découvert peut être négocié à l’avance avec votre banque. Dans ce cas, il s’agit d’un découvert autorisé. Tous les paiements seront acceptés par la banque jusqu’à hauteur de ce découvert.

Par exemple : vous avez négocié un découvert de 400 €. Si vous avez un solde négatif de 350 €, vous pourrez encore émettre un chèque de 50 €. Mais un chèque de 100 € pourra être refusé.

Si votre découvert n’est pas négocié à l’avance ou si vous dépassez le montant de votre découvert autorisé, vous vous exposez à des rejets de chèque et donc à des incidents de paiement.

Émettre un chèque sans provision alors que le compte est débiteur au-delà du découvert autorisé est un acte lourd de conséquences qui entraîne le paiement de frais multiples (frais de lettre d’information, frais de lettre d’injonction, commissions de rejet) et l’interdiction pendant 5 ans d’émettre des chèques (inscription au fichier FCC de la Banque de France).

Depuis juillet 2011, votre banque indique le montant de votre découvert autorisé et les frais bancaires perçus dans le mois sur chaque relevé mensuel.

Les lettres d'information préalable de la banque

A lire aussi

Les lettres d’information préalable de la banque

Lire la suite

Comparaison des frais de découvert bancaire

Même si vous restez dans la limite de votre découvert autorisé, vous devez payer des agios, c’est-à-dire des intérêts débiteurs et d’autres frais. Ils dépendent du montant et de la durée du découvert.

lupa Comparer les banques

Panorabanques, le comparateur de banques, peut vous aider dans cette démarche de comparaison. N’hésitez pas à utiliser nos outils pour vous faire une idée précise de ce que vous coûte votre banque. Je compare

Pour bien comparer les frais de découvert bancaire, il ne faut pas se fier seulement au taux d’intérêt.

Les découverts autorisés sont souvent proposés dans des packages. Mais si vous les négociez en dehors de votre package, la banque peut demander des frais de mise en place de ce découvert autorisé.

Un comparatif des frais de découvert bancaire doit donc s’intéresser aux dates de valeur, au taux d’intérêt appliqué et aux frais de mise en place. Sachez aussi qu’un minimum de prélèvement et des frais fixes sont aussi possibles.

Suggestions des banques pour éviter les découverts

A lire aussi

Les suggestions des banques pour éviter les découverts

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE