Publicité
Publicité
Différence entre virement et prélèvement

Différence entre virement et prélèvement

1

Virements et prélèvements SEPA
Virements et prélèvements SEPA

Vous vous dites sûrement : peu importe, prélèvement ou virement, c’est du pareil au même, tant que je peux me faciliter la vie pour transférer de l’argent d’un compte à un autre. Oui, sauf qu’une différence essentielle existe : l’identité du donneur d’ordre ! Pour un prélèvement, c’est la personne qui reçoit l’argent qui mène la danse, alors que, pour un virement, ce rôle revient à la personne qui verse l’argent. Une distinction pouvant vous revenir en boomerang en cas de problèmes.

Virement et prélèvement bancaires : comment ça marche ?

Pour comprendre la différence entre un virement et un prélèvement, revenons sur leur fonctionnement :

  • Dans l’optique d’un prélèvement bancaire, le client (vous) donne à son fournisseur (EDF, Orange, Netflix, etc.) un mandat qui l’autorise à mettre en place le transfert. Sa banque prélève le paiement directement sur le compte du client.
  • Dans l’optique d’un virement bancaire, le fournisseur donne ses coordonnées bancaires au client (son RIB) qui engage une demande de virement auprès de sa banque. A la suite du virement interbancaire (entre la banque du fournisseur et celle de son client), l’argent transféré est disponible sur le compte du fournisseur, dans un délai d’un jour ouvré.
Infographie différence virement et prélèvement
Différence virement et prélèvement

Le prélèvement bancaire, pratique pour les dépenses récurrentes variables

Les prélèvements automatiques sont pratiques pour régler des dépenses récurrentes comme les impôts ou les abonnements (eau, gaz, électricité, assurance, téléphonie, etc.). Surtout quand les sommes varient d’un mois à l’autre ! Vous donnez alors mandat au prestataire (votre créancier) qui s’occupe de tout. Adieu les pense-bêtes pour se souvenir qu’il faut payer ce mois-ci telle ou telle facture. Néanmoins, le virement bancaire a un défaut : vous n’êtes pas le donneur d’ordre. Ainsi, payer par virement bancaire ou bien payer par prélèvement bancaire n’a pas les mêmes conséquences psychologiquement mais aussi juridiquement.

Comment annuler un prélèvement bancaire ?

En optant pour le transfert d’argent par prélèvement bancaire, vous confiez la responsabilité de cette tâche aux fournisseurs. Or, ces derniers peuvent se tromper dans les montants ou prélever la somme alors que le service fourni ne répond pas à vos attentes ! En cas de prélèvement abusif, récupérer son argent pour être remboursé demande du temps…et de l’énergie. Pour annuler l’autorisation de prélèvement, vous devez le révoquer auprès du fournisseur, ou contacter la banque afin de faire opposition (blocage avant le transfert) ou réclamer le rejet du prélèvement (si le transfert est réalisé). Des interventions qui occasionnent des frais bancaires…

Le virement bancaire, pour garder le contrôle

Pour contrôler le transfert d’argent de A à Z, le virement bancaire demeure la solution recommandée. Vous éliminez le risque d’erreurs sur les montants des sommes prélevées ou de litiges avec votre créancier. Et le paiement automatique par virement peut être stoppé à tout moment. Pour réaliser un ordre de virement, informez votre banque des coordonnées bancaires de celui à qui s’adresse l’argent, le montant à verser et la périodicité (unique, mensuelle, annuelle). Un virement peut se faire entre deux comptes d’une même banque (virement interne), de deux banques d’un même pays (virement domestique), de deux banques en Europe (virement SEPA)  ou vers l’étranger (virement international). Bien évidemment, vous pouvez réaliser un virement en ligne depuis votre espace client, ou en agence bancaire.

 

Publicité
Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE