Publicité
Publicité
Facebook lance un système de paiement : Facebook Pay

Facebook lance un système de paiement : Facebook Pay

0

Achat de produits, don à des associations, transfert d’argent entre amis : tout cela est déjà possible sur Facebook. Alors quelle est la plus-value de Facebook Pay ? La simplification et la sécurité des transactions via un moyen de paiement sur toutes les marketplaces du réseau social (Facebook, Messenger, WhatsApp, Instagram) ! Mais les plus curieux devront patienter, puisque le service n’est disponible pour l’heure qu’aux États-Unis.

© Photo by Tim Bennett on Unsplash

Facebook Pay : comment ça marche ?

Simplicité, rapidité et transparence : Facebook Pay répond aux attentes des utilisateurs de son écosystème, au nombre de 1,62 milliard actifs dans le monde au 3e trimestre 2019 !

Et concrètement ? Rassurez-vous, pas de nouvelle application à télécharger. Il suffit juste d’ajouter ce moyen de paiement sur les applis déjà utilisées. Conséquence : terminé de renseigner systématiquement vos identifiants bancaires.

Un pouce bleu pour la fluidité de l’expérience utilisateur et le gain de temps dans le parcours d’achat.

Si vous vivez aux États-Unis, choisissez de mettre Facebook Pay en accès sur toutes les applis (Facebook, Messenger, WhatsApp, Instagram) ou paramétrez application par application. Pour suivre vos achats, pas de panique, consultez l’historique de vos paiements, accessible depuis n’importe quelle appli Facebook. Jonglez également à tout moment avec vos méthodes de paiement (carte de crédit, carte de débit, Paypal), et contactez un service après-vente par chat en cas de souci.

La question de la sécurité des paiements…et des données

Avouons-le, Facebook et transparence ne riment pas vraiment. De quoi refroidir les utilisateurs à leur fournir l’accès à leur historique de paiements. Reste que le géant californien s’est engagé à ne pas proposer cet historique aux annonceurs. C’est déjà ça. Par contre, les données seront en partie exploitées pour améliorer sa stratégie de ciblage publicitaire. Le nerf de la guerre…

Quant à la sécurité des paiements, des mesures ont été mises en place afin de détecter les fraudes. Comment ? En renforçant la procédure d’authentification, quitte à alourdir l’expérience utilisateur, par l’utilisation d’un code PIN personnalisé ou de paramètres biométriques, type reconnaissance faciale ou lecteur d’empreintes digitales de votre smartphone (Touch ID, Face ID).

Enfin, des systèmes de monitoring identifient les tentatives de fraude, déclenchant un système d’alertes des utilisateurs par notification.

Facebook Pay en France, patience !

Avec Facebook Pay, la société de Mark Zuckerberg se relance dans le secteur des services de paiement, alors que son projet de cryptomonnaie Libra est en suspens et que le service de paiement de personne à personne sur Messenger avait été stoppé, en juin 2019, en France et au Royaume-Uni.

Toutefois, l’Europe doit attendre pour accéder à Facebook Pay, la date de lancement sur le Vieux Continent n’étant pas encore connue.

Mais attention, les intérêts de Facebook sur les activités de paiement ne datent pas d’hier. Celles-ci génèrent déjà des revenus importants : 269 millions de dollars de paiements et autres frais, au cours du troisième trimestre 2019.

Le doute pèse plutôt sur la stabilité de ce chiffre au fil des années d’autant que, comparativement, il représente peu par rapport aux revenus publicitaires de Facebook, chiffrés à 17,6 milliards de dollars sur la même période !

Facebook Pay est pour le moment uniquement disponible aux USA
Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE