Publicité
Publicité
Faut-il croire en Paylib ?

Faut-il croire en Paylib ?

0

Vous le savez, depuis juillet dernier, les clients des Banques Populaires, des Caisses d’Epargne et de Carrefour Banque peuvent utiliser Apple Pay pour régler leurs achats – en ligne et en magasin. Pour l’instant, seules ces 3 banques proposent la solution de paiement de la marque à la pomme. 2 clans semblent du coup se dessiner dans le paysage bancaire français : les banques pro-Apple Pay qu’on vient de citer et, les banques pro-Paylib. Du côté de ces dernières, on trouve BNP Paribas, Société Générale, La Banque Postale, Crédit Agricole et Crédit Mutuel Arkéa. Pour rappel, Paylib c’est aussi une solution de paiement, à l’image d’Apple Pay mais en moins bien… Mais tout ça va changer, nous disent les pro-Paylib. Focus.

Paylib
Paylib

Paylib : 600 000 utilisateurs et 1 500 e-commerçants équipés

Lancé à l’automne 2013, le portefeuille électronique Paylib permet de régler ses achats en ligne sans avoir à utiliser ses coordonnées bancaires. Adopté par 5 grandes banques françaises, le chemin que Paylib doit encore parcourir pour devenir une solution de paiement à la Apple Pay, n’a pas l’air d’effrayer les banques qui le sponsorisent.

Selon un article des Echos.fr publié le 18 septembre, il sera « bientôt » possible de payer en magasin avec Paylib. Entre décembre et février 2017, précise la rédaction, ces 5 banques devraient permettre à leurs clients qui disposent d’un smartphone Android doté de la fonction NFC, de régler leurs achats en magasin avec leur téléphone.

Payer avec son téléphone portable

A lire aussi

Payer avec son téléphone portable

Lire la suite

Sachant qu’au 30 juillet dernier, 440 300 commerçants « physiques » – soit près d’un tiers – étaient équipés de terminaux de paiement électronique (TPE) compatibles et qu’à ce jour, seuls 1 500 e-commerçants travaillent avec Paylib, on se dit que la fonction sans contact est bel et bien la solution pour démocratiser Paylib.

Et ce n’est pas tout ! Pour rendre concrète la prophétie d’un banquier cité par la rédaction, selon laquelle « Tous les astres sont alignés : la technologie HCE (Host Card Emulation, qui utilise un système de stockage des données en ligne) va nous permettre d’étendre considérablement le champ d’utilisation de Paylib », le portefeuille électronique permettra le paiement de personne à personne fin 2017.

Dans quels clans se trouvent La Banque Postale et Crédit Agricole ?

Selon les informations des Echos.fr, Crédit Mutuel-CIC serait à 2 doigts de rejoindre BNP Paribas, Société Générale, La Banque Postale, Crédit Agricole et Crédit Mutuel Arkéa, « ce qui porterait à 80 % la part de marché de la solution ». Paylib deviendrait alors un poids-lourd du paiement mobile.

Selon nos informations à nous, La Banque Postale – qui propose déjà Paylib – proposera aussi Apple Pay dans les mois qui viennent. Même chose pour le Crédit Agricole qui en plus de permettre à ses clients de payer en ligne via Paylib, rendra le paiement par Apple Pay possible d’ici la fin de l’année ou au plus tard en 2017.

Logo Apple Pay

A lire aussi

Apple Pay : quand les internautes s’impatientent !

Lire la suite

Que faut-il en penser ? Que les délais pour faire de Paylib une « vraie » solution de paiement ne sauraient être respectés ? Ou que les banques pro-Paylib souhaitent permettre à tout le monde de payer avec un smartphone – Paylib pour les utilisateurs d’Androïd et Apple Pay pour les utilisateurs d’iPhone ? Il est trop tôt pour le dire mais faites-nous confiance, on veille aux grains !

Jihane Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE