Publicité
Publicité
Fintch, l’application qui mixe néo-banque et crowdlending

Fintch, l’application qui mixe néo-banque et crowdlending

0

La néobanque Fintch s’attaque au micro-crédit à travers une plateforme de crowdfunding. Déjà présente sur le marché bancaire via son application, la fintech veut prendre sa place sur le marché du prêt entre particuliers. Tarifs, service et avis : on vous dit tout sur la banque mobile Fintch.

Crowdfunding

Fintch, qu’est-ce que c’est ?

Fintch est une néobanque, une génération d’acteurs bancaires innovants dont la particularité est d’être disponible uniquement sur mobile.  Le nom Fintch est une référence directe à l’univers fintech, un mot né de la contraction des termes finance et technologie.

Les services bancaires proposés par Fintch

Fintch propose divers services bancaires classiques via son application pour smartphone :

  • Ouverture de compte avec un RIB français
  • Carte bancaire MasterCard
  • Paiement partout dans le monde
  • Virements classiques et virements par sms
  • Alertes paramétrables
  • Catégorisation des dépenses

En revanche, la jeune pousse ne permet pas d’être à découvert. Comme beaucoup de néobanques, Fintch ne propose pas non plus de produits d’épargne classiques ou de prêt immobilier. Si vous êtes à la recherche d’une assurance-vie ou d’un livret, mieux vaut donc passer votre chemin.

Mais la véritable force de Fintch est ailleurs.

La plateforme « néo-sociale » de Fintch dédiée au micro-crédit

En principe, lorsque vous souhaitez emprunter les banques et les organismes de crédit acceptent mais moyennant toujours le paiement d’intérêts. Fintch prend le contre-pied et offre à ses clients d’emprunter sans payer d’intérêts.

Oui, vous avez bien lu : emprunter à taux zéro, c’est possible ! Pour accomplir cet exploit, Fintch a mis en place une sorte de réseau social bancaire qui permet à des particuliers de se prêter de l’argent entre eux. « La banque, c’est vous », peut-on lire sur le slogan de l’application, qui se considère comme le « Tinder de la banque ».

Bon, tout ça c’est bien beau mais concrètement, comment ça marche ?

Fintch met en relation des particuliers prêteurs et emprunteurs. Afin d’utiliser la plateforme, vous devez être détenteur de la carte bancaire, ou votre identité doit avoir été vérifié par Fintch. Pour les détenteurs de la carte, fini la pile de paperasse : seuls la carte d’identité et le justificatif de domicile sont à fournir.

Côté emprunteur

Le montant pour la demande de prêt doit être compris entre 200 et 2 000 euros et le remboursement doit se faire entre 1 et 24 mois. Et tout ça sans intérêts ! Cerise sur le gâteau, l’offre inclus une assurance emprunteur gratuite pour vous couvrir en cas de pépin !

La demande de prêt s’effectue sur la plateforme de l’application et le potentiel prêteur peut la voir pendant une semaine. Si le montant est réuni avant la fin des 7 jours, l’annonce expire et les fonds sont disponibles dans les 48h.

A noter qu’en tant qu’emprunteur, vous ne paierez peut-être pas d’intérêts mais des frais de services seront déduits du montant de votre emprunt. Le montant n’est malheureusement pas indiqué sur la plaquette des tarifs… « Ces frais forfaitaires sont relatifs au bon fonctionnement de notre plateforme. Ils sont reportés sur votre récapitulatif de demande d’emprunt avant publication », précise toutefois Fintch.

On vous demandera également si vous voulez faire un don auprès de la communauté. Pas d’obligation cependant.

A ce jour il n’est pas possible de rembourser l’emprunt par anticipation.

Côté prêteur

Quant au prêteur, il a la possibilité de prêter entre 10 et 1 000 euros par carte bancaire. Fintch s’occupe alors de prélever les mensualités dues par l’emprunteur et les reverse au prêteur.

Le prêteur a la possibilité de choisir son emprunteur en s’appuyant sur des critères comme l’âge, le sexe, la géolocalisation ou encore le montant de l’emprunt. Si le prêteur veut en savoir plus, il peut échanger des messages instantanés avec l’emprunteur. Un système de notation permet également de renforcer la confiance entre les membres de la communauté Fintch.

En contrepartie de l’argent débloqué, le prêteur perçoit une rémunération. Et voici comment Fintch donne naissance à un réseau social pour le micro-crédit de pair à pair !

Crédit

À lire aussi

Finfrog : le micro-crédit entre particuliers

Lire la suite

Tarifs Fintch

Sur papier, Fintch a donc de quoi plaire. Mais qu’en est-il des prix de ce service innovant ? La jeune pousse opte pour un abonnement annuel, facturé à hauteur de 15€/an.

Le compte mobile Fintch

Alors certes, c’est plus cher que les tarifs constatés chez d’autres néobanques, telles que N26 ou Revolut. Fintch reste toutefois nettement plus abordable qu’une banque classique. Une étude signée Panorabanques estimait ainsi à 215€ la facture bancaire moyenne en France en 2019.

Outre les 15€ d’abonnement, Fintch facture un supplément pour certains de ses services bancaires.  Voici un extrait des principaux tarifs de la banque mobile :

La carte bancaire Fintch

La jeune pousse propose également une carte bancaire brandée Mastercard qui vous permet d’effectuer des retraits et des paiements partout dans le monde. Mais contrairement à N26 ou Revolut, les opérations à l’étranger ont un coût :

La carte bancaire Fintch sera donc utilisée en France de préférence et en limitant les aller-retours au distributeur de billets, sous peine de voir votre facture grimper en flèche !

Outre le fait qu’elle soit gratuite, la carte Fintch présente plusieurs fonctionnalités pratiques disponibles directement depuis l’application mobile :

  • Paiement sans contact
  • Achats en ligne sécurisés avec 3D-Secure
  • Blocage / Déblocage de la carte bancaire
  • Gestion des plafonds de retrait et de paiement
  • Code PIN personnalisable

Ouvrir un compte Fintch

Ouvrir un compte via l’application Fintch est un vrai jeu d’enfant ! La souscription est possible sans conditions de revenus et sans dépôt initial.

La procédure s’effectue 100% en ligne et ne vous coûte rien. Mieux, 5 minutes suffisent pour envoyer votre demande et la réponse est quasi-instantanée. On est loin des 1 à 2 semaines de délai minimum auxquelles nous ont habitué les banques traditionnelles !

Afin d’ouvrir votre compte Fintch, vous devrez complétez trois étapes :

  • Définir vos identifiants
  • Renseigner votre profil
  • Commander votre carte
L’application Fintch nécessite un smartphone tournant au moins sous Android 4.4 ou iOS 9 pour fonctionner.

En plus de l’application, l’offre est accessible la première année dans plus de 7000 bureaux de tabacs partenaires !

Votre argent est-il en sécurité chez Fintch ?

Fintch, c’est aussi le nom commercial de Skynet, une société 100% française. Fintch est enregistrée en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor.

Autrement dit, la jeune pousse n’a pas le statut de banque à proprement parler, un autre trait caractéristique des néobanques. Pour autant, votre argent est en sécurité avec Fintch : la banque mobile opère sous le contrôle strict de l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution), le gendarme bancaire en France.

Pour sécuriser ses services elle applique la 4e directive européenne sur la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme. C’est-à-dire qu’elle détermine le profil de risque de chaque client et augmente sa vigilance en cas de risque accru.

Crowdfunding, crowdlending : quels risques ?À lire aussi

Crowdfunding, crowdlending : quels risques ?

Lire la suite

Fintch : notre avis sur le 1er réseau social néo-bancaire en France

Vous voici désormais incollable sur Fintch et la rédaction billet de banque espère que cet article vous aura plus.

Vous l’aurez compris : si vous êtes à la recherche d’une banque pour voyager à l’étranger ou effectuer des opérations bancaires courantes du quotidien, plusieurs néobanques semblent mieux en mesure de répondre à vos besoins que Fintch.

En revanche, la jeune pousse française se démarque par son positionnement original et l’efficacité de son écosystème de prêt de pair à pair qui permet au choix :

  • d’emprunter sans intérêts pour faire face à une dépense imprévu ou financer un projet
  • de prêter de l’argent pour rendre service à la communauté et arrondir ses fins de mois au passage

L’application est ergonomique, la navigation fluide et intuitive et tout est fait pour fédérer une véritable communauté. A notre avis, Fintch a donc tout bon !

Seul bémol : les fameux « frais de service » dont le montant n’est pas mentionné dans la plaquette tarifaire.

Et vous, avez-vous déjà testé l’application Fintch ? Etes-vous tenté ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires 😉

lupa Envie de vous lancer ? Comparez les crédits sur Panorabanques pour obtenir les meilleurs taux ! Je compare

 

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE