Fraude aux moyens de paiement : où en est-on ?

0

La fraude aux moyens de paiement touche exclusivement le chèque ! Les risques de fraude au paiement par CB sans contact sont énormes ! Le prélèvement ne peut pas faire l’objet d’une fraude ! Autant d’idées reçues que l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement torpille dans son 1er rapport annuel publié le 18 juillet 2017. On y apprend notamment que même si elle est en baisse par rapport à 2015, la fraude à la CB « représente la moitié du montant global de la fraude aux moyens de paiement » estimé à 800 millions d’€ environ en 2016. Focus.

Que faire en cas d'utilisation frauduleuse de votre carte bancaire ?
Que faire en cas d'utilisation frauduleuse de votre carte bancaire ?

Une amélioration de la sécurité sur les cartes

En baisse, le montant de la fraude sur les cartes bancaires atteint 399 millions d’€ en 2016, pour un taux de fraude qui diminue également à 0,064 % (contre respectivement 416 millions d’euros et 0,070 % en 2015) – précise l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement qui – pour l’anecdote – succède à l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement.

Un chiffre qui peut paraître élevé – étant donné que le montant global de la fraude aux moyens de paiement s’établit à 800 millions d’€ environ – mais qu’il faut relativiser. D’une, la carte bancaire est utilisée dans près de la moitié des transactions scripturales. De deux, 800 millions d’€ environ de montant fraudé rapportés à 27 000 milliards d’€ de flux de paiement annuels, c’est une goutte d’eau dans l’océan. Enfin, pas pour les victimes de fraude et les fournisseurs de services de paiement – rappelle à raison l’Observatoire.

Pour les cartes de paiement, l’essentiel de la fraude est concentré sur le paiement à distance et notamment sur internet – qui bien qu’il ne représente que 12 % des transactions – équivaut aux 2/3 de la fraude.

Piratage des données bancaires

A lire aussi

Le blocage des paiements en ligne : arme fatale des banques pour lutter contre la fraude ?

Lire la suite

Par ailleurs, le taux de fraude sur les transactions CB transfrontalières – estimé à 0,353 % – est près de 10 fois plus élevé que sur les transactions nationales.

Dans le détail, le taux de fraude s’élève à :

  • 0,008 % pour les paiements CB au point de vente
  • 0,029 % pour les retraits
  • 0,199 % pour les paiements à distance
  • 0,020 % pour les paiements sans contact
A ce sujet d’ailleurs, l’Observatoire rassure, la fraude sur le paiement sans contact serait liée exclusivement au vol de la carte, et non à la « vulnérabilité technologique avérée sur ce canal de paiement ».

Taux et montant unitaire de fraude sur les moyens de paiement

En ce qui concerne les autres moyens de paiement, l’Observatoire indique que le taux de fraude est de :

  • 0,025 % sur le chèque pour un montant unitaire fraudé de + de 2 000 €
  • 0,003 % sur le prélèvement pour un montant unitaire fraudé de 33 000 €
  • 0,0004 % sur le virement et l’effet de commerce pour un montant unitaire fraudé respectivement de 12 000 € et 250 000 €

Sur les paiements par carte, le montant unitaire de la fraude atteint 75 € et 240 € sur les retraits par carte.

Jihane Bensouda

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE