Publicité
Publicité
Fraude bancaire

Fraude bancaire

0

Malgré un renforcement de la sécurité des moyens de paiement, la fraude est toujours présente en France ! C’est ce qu’explique le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement 2017.

Cacher son code de carte bancaire
mrganso/pixabay

Rapport annuel sur la fraude bancaire

Fraude à la carte bancaire

48,5% des fraudes en 2017 sont dues à la carte bancaire. Cette fraude est cependant en recul depuis 2 ans. Plus spécifiquement, vous avez moins de chance de faire l’objet d’une fraude si vous payez avec votre carte en point de vente que si vous effectuez un paiement à distance. Internet est certes plus pratique pour faire ses achats mais pas forcément plus sécurisé ! Bon ce n’est pas totalement vrai car la fraude sur les transactions à distance baisse de 13,3 % par rapport à 2016.

Les transactions effectuées hors de la zone Euro connaissent un taux de fraude plus élevé que dans la zone Euro. Cette différence s’explique car Mastercard et Visa ont amélioré la sécurité des cartes et des terminaux dans la zone Euro.

Fraude aux chèques

Le chèque est le 4e moyen de paiement utilisé par les français mais le 2e au niveau de son utilisation frauduleuse. En 2017, la fraude au chèque s’élève à 39,8% du montant global de la fraude aux paiements scripturaux (chèque, virement, lettre de change, carte de paiement, etc.).

Ce moyen de paiement est le seul à connaître une augmentation du taux de fraude en 2017 (+9%).

Fraude aux virements

La fraude liée aux virements est aussi en diminution par rapport à 2016 (-17%) et totalise 10,5% du montant de la fraude globale.

Fraude aux prélèvements

Avec une baisse de 78% par rapport à 2016, les prélèvements représentent 1,2% de la fraude des moyens de paiement.

Même si ces chiffres paraissent alarmistes, ils sont à relativiser. La fraude représente 3% des transactions effectuées en 2017 et connaît tout de même un recul de 6,8% par rapport à 2016. Mais bien sûr ces chiffres ne consolent en rien les victimes…

Principaux moyens de fraude bancaire

Les principaux moyens de fraude sont le phishing, l’hameçonnage (fraude via l’envoi de mails sur Internet) et l’utilisation de logiciels malveillants (virus, spam, etc.) : 66 % en 2017.

Se faire voler ou perdre sa carte bancaire ou son chèque est aussi une des causes principales de la fraude bancaire.

Que faire si vous avez été victime d’une fraude aux moyens de paiement ?

Si vous constatez une fraude via votre carte bancaire, appelez immédiatement votre banque pour faire opposition. Votre carte ne pourra alors plus être utilisée. Et votre banque devra vous rembourser la somme prise par l’arnaqueur. Vous avez 13 mois pour faire opposition en France et 70 jours si vous êtes à l’étranger. Mais ce remboursement n’aura lieu que si vous avez encore votre carte avec vous. Si vous l’avez égarée ou si on vous l’a volée, le remboursement vous passera sous le nez pour les sommes en-dessous de 150 euros.

En cas de fraude sur un chèque, vous devez contactez le centre national d’appels pour les chèques perdus ou volés (CNACPV). Puis, n’oubliez pas d’aller faire une déclaration de perte ou de vol à la police.

Peut-on pirater un compte bancaire

À lire aussi

Peut-on pirater un compte bancaire ?

Lire la suite

Prévention fraude bancaire

Pour éviter d’être prise dans les filets de la fraude aux moyens de paiement, voici quelques conseils qui vous aideront :

  • Pour commencer, une chose toute simple à faire : évitez de communiquer votre code de carte bancaire à quelqu’un.
  • Si vous retirez de l’argent dans un DAB (distributeur automatique de billets), pensez à bien cacher le clavier lorsque vous composez voter code.
  • Surveillez régulièrement vos relevés de compte en banque. Ça vous permettra de pouvoir faire opposition rapidement.
  • Si vous recevez un coup de téléphone ou un e-mail vous demandant vos informations bancaires, c’est forcément une arnaque ! Il ne faut jamais les donner. Pour repérer l’escroquerie plus facilement, regardez s’il y a des fautes d’orthographe (c’est souvent le cas) ou si on vous menace de supprimer votre abonnement.

Protéger ses données bancaires sur internetÀ lire aussi

Les astuces pour protéger vos données bancaires sur Internet

Lire la suite

  • Renforcez ou installez l’antivirus de votre ordinateur.
  • Si vous souhaitez payer quelque chose en ligne, faites bien attention à la sécurité du site sur lequel vous vous balader :
    • Il faut que l’adresse commence par https ://
    • Le site doit disposer d’un système de sécurité (un petit cadenas vous pouvez apercevoir au niveau de l’adresse du site.
Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE