Publicité
Publicité
Ma French Bank franchit les 100.000 clients

Ma French Bank franchit les 100.000 clients

0

Carton plein pour Ma French Bank ! Quelques mois après sa création, la banque mobile du groupe La Poste affiche déjà 100 000 utilisateurs au compteur. Quelles sont les raisons de son succès ?

Ma-French-Bank

Ma French Bank, une néobanque pas comme les autres

Pari tenu pour Ma French Bank, la banque mobile de La Banque Postale. Depuis son ouverture au grand public, le 22 juillet 2019, la jeune pousse n’a pas chômé : elle vient en effet de dépasser le cap des 100 000 utilisateurs !

Un chiffre qui peut semble insignifiant au regard des 10,6 millions de clients de sa maison-mère. Mais c’est surtout par la rapidité de sa croissance que Ma French Bank se démarque. Quatre mois à peine auront suffi à la jeune pousse pour atteindre ce premier palier.

De quoi faire pâlir de jalousie les banques traditionnelles… et semer le doute dans les rangs des banques en ligne et des néobanques, jusqu’ici championnes incontestées de la conquête client.

La force du réseau de La Poste

D’autant Ma French Bank compte bien ne pas s’arrêter en si bon chemin. Dans un communiqué de presse en date du 17 décembre dernier, la filiale de La Poste a confirmé son objectif d’atteindre un million de clients d’ici 2025. Un pronostic qui semble aujourd’hui plus crédible que jamais.

Pour parvenir à ses fins, la banque mobile peut de fait compter sur les vastes infrastructures du réseau La Poste. Avec plus de 70 % des ouvertures de compte réalisées dans les quelque 2 000 bureaux de poste du groupe, la carte de la proximité semble avoir payé.

La stratégie de Ma French Bank n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle d’Orange, un autre géant ayant récemment fait une entrée remarquée dans le petit monde de la banque en ligne.

Une offre bancaire simple et moderne

Outre l’excellent maillage de sa maison-mère sur le territoire français, Ma French Bank peut également compter sur son offre bancaire, simple et attractive. La banque mobile dispose en effet de plusieurs atouts pour tirer son épingle du jeu sur un marché bancaire déjà passablement embouteillé.

1. Une tarification sans frais cachés

L’offre Ma French Bank se veut transparente et sans détour. Facturée 2 € par mois, l’unique formule vous donne accès aux services bancaires suivants sans frais supplémentaires :

  • Un compte bancaire individuel
  • Une carte Visa à autorisation systématique
  • Les retraits et les paiements gratuits à l’étranger
  • Les virements et prélèvements SEPA

2. Une offre hybride accessible

A mi-chemin entre la banque mobile et la banque en ligne, Ma French Bank tente de vous offrir le meilleur des deux mondes. Et elle y parvient parfois.
Pas de premier virement de 300 € pour ouvrir un compte Ma French Bank comme c’est le cas dans une banque en ligne, par exemple. Un dépôt de 50 € suffit.
Pas de conditions d’éligibilité non plus. N’importe qui peut devenir client Ma French Bank, sans conditions de revenu minimum.

3. Des services innovants et complets

Ma French Bank, c’est aussi une gamme complète de services bancaires dernier cri :

  • Virements par SMS
  • Paiement mobile avec Apple Pay
  • Carte bancaire paramétrable à distance
  • Catégorisation automatique des dépenses
  • Ouverture de compte en 10 minutes

A la différence de beaucoup de néobanques, Ma French Bank n’a pas non plus négligé l’épargne et le crédit, même si son offre demeure assez minimaliste sur ces points :

  • Ma Tirelire, un service d’épargne automatisé avec l’arrondi à l’euro supérieur et une cagnotte sans commission
  • Mon Extra-Prêt, un mini-crédit renouvelable

4. La sécurité d’un grand groupe

Dernier point, et sans doute le plus évident : derrière Ma French Bank, c’est La Poste. Une entité colossale, que tout le monde connaît.
Avouez que c’est quand même plus rassurant de savoir votre argent entre les mains d’un grand groupe qui existe depuis 1991 que chez une banque mobile créée il y a quelques mois à peine…

Crédit amortissable et crédit renouvelableA lire aussi

Néo-banque et banque en ligne : quelles différences ?

Lire la suite

80 % des clients se connectent chaque mois

C’est principalement chez les millennials que Ma French Bank séduit. La banque mobile a ainsi annoncé que 60 % de ses clients ont moins de 38 ans. Un segment de clientèle que les banques ne ménagent pas leurs efforts pour convaincre. Après tout, les jeunes sont les clients de demain !

Surtout, Ma French Bank pourrait bien réussir où beaucoup d’autres banques mobiles ont échoué et ne pas se cantonner au rôle de simple compte secondaire, ouvert juste « au cas où ». La jeune pousse indique en effet que 80 % de ses clients se connectent à l’App chaque mois et qu’ils sont 50 % à avoir réalisé au moins 3 opérations bancaires.

Quoi qu’il en soit, avec Ma French Bank, La Banque Postale semble avoir pris les banques mobiles à leur propre jeu. Reste à voir comment N26, Revolut et comparses réagiront face à cet encombrant concurrent.

Et vous, quel est votre avis sur Ma French Bank ?

Paul Atz

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE