Hands Free : l’application pour « pay with Google »

0

Payer en quelques mots sera bientôt possible. Google est en train de tester aux Etats-Unis une application mobile qui permet de régler ses courses en disant simplement « I’ll pay with Google » (je vais payer avec Google).

Hands Free Google
Hands Free Google

Ne pas devoir fouiller dans son sac pour trouver sa carte bancaire, ne pas avoir à chercher sa petite monnaie pour acheter sa baguette ou encore ne pas avoir besoin de poser son enfant à terre lors du passage à la caisse, vous en rêvez ? Google est sur le point de réaliser votre rêve.

L’entreprise californienne est en train de tester dans quelques enseignes à San Francisco, comme Papa John’s, une grande chaîne de pizzerias, et McDonald’s, « Hands Free » (Mains libres), sa nouvelle application qui permet de payer sans carte bancaire, sans téléphone, bref sans se servir d’aucun outil.

Google a développé cette application pour l’intégrer ensuite à Android Pay, son service de paiement. Androïd Pay compte quelque 1,5 million de nouvelles inscriptions chaque mois aux Etats-Unis et 2 millions d’enseignes acceptent ce système de paiement.

Comment ça marche ?

L’utilisation paraît simple. Au moment de passer en caisse, le client doit simplement donner ses initiales et dire « I’ll pay with Google ». Le caissier valide ensuite l’identité du client à l’aide d’une photo préenregistrée dans l’application. Le tour est joué ! La transaction est réalisée !

Google ne s’arrête pas là. Pour inciter les utilisateurs à payer avec, l’application prévient la personne lorsqu’elle passe à proximité d’un commerce équipé de la technologie « Hands Free », grâce à la géolocalisation du smartphone.

De plus, l’entreprise précise qu’elle réfléchit maintenant à la création de caméras qui identifieraient et confirmeraient automatiquement l’identité de l’utilisateur. Il s’agit probablement d’une façon de fluidifier davantage le paiement, d’augmenter sa fiabilité et de se passer du caissier…

Le paiement du futur sera biométrique ou ne sera pas !

« Explorer ce à quoi l’avenir des paiements mobiles pourrait ressembler », tel est le crédo du géant de la Sillicon Valley.
Avec « Hands Free », Google est certainement la firme la plus avancée dans le paiement biométrique, mais elle est loin d’être la seule à avoir compris l’enjeu de ces outils.

Récemment, au Mobile World Congress qui s’est tenu à Barcelone fin février, Mastercard et Visa, les deux géants de la CB, ont présenté de nombreuses innovations dans ce domaine.

Mastercard a ainsi dévoilé son dispositif Autorisation IQ, un système qui, par la reconnaissance faciale, permet aux commerçants d’authentifier le porteur de la carte bancaire. Sa solution SelfiePay va quant à elle séduire les nombreux amateurs de selfies. Pour terminer la transaction en ligne, vous devrez vous prendre en photo. Sympa, non ?

Son concurrent, Visa s’est lui associé à Morpho, filiale de Safran spécialisée dans la biométrie, pour développer ensemble une façon de sécuriser le paiement mobile en scannant ses empreintes digitales.

Ces acteurs ne s’engouffrent pas trop rapidement dans la brèche de la biométrie ? Comme le rappelle le site américain The Verge, le paiement par reconnaissance faciale a été testé déjà par Paypal en 2013 et n’a pas eu le succès escompté, « principalement à cause du manque de commerçants à l’accepter », selon le site.

La France ne semble pas non plus tout à fait prête. Rappelons qu’un sondage Ipsos publié début novembre 2015 estimait que plus d’1/3 des Français (37 %) étaient totalement réfractaires au paiement sans contact.

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE