Publicité
Publicité
Helios, la nouvelle banque écologique

Helios, la nouvelle banque écologique

0

Les dollars sont des billets verts mais ce n’est pas une référence à Dame Nature. C’est du moins l’opinion d’une partie de la population : la finance, de façon générale, n’a jamais été perçue comme un grand acteur de la transition écologique. Et pour cause, depuis l’Accord de Paris, signé en 2015, les banques ont dirigé 2 700 milliards de dollars vers des projets d’énergies fossiles, d’après le dernier rapport Banking on Climate Change.

Ces données sont d’autant surprenantes que le réchauffement climatique devient un sujet prioritaire pour les Français : 42% le placent en tête de leurs préoccupations, devant le pouvoir d’achat (41 %), la santé (37 %) et l’emploi (sondage IPSOS).

Fort de ce constat, un nouvel acteur a récemment émergé : la néobanque Helios. Son offre fait figure de solution alternative en proposant le premier compte bancaire « durable ».

Mais que se cache-t-il derrière ce nouveau modèle bancaire, tourné vers les enjeux environnementaux ?  Coup de marketing ou initiative sérieuse ? billetdebanque vous dresse le portrait sans artifice d’Helios, la première banque digitale décarbonée.

Helios : un projet pour réconcilier votre épargne avec la Planète

Au départ, cette observation : « l’argent déposé en banque traditionnelle sert à financer les industries polluantes et ce à notre insu … alors pourquoi utiliser notre épargne pour financer des entreprises que nous boycottons par ailleurs ».

© Communication de Helios

Farouche opposante à ces investissements dissimulés, Helios met en avant un système de transparence dans lequel les clients seront tenus informés :

  • De la façon dont les dépôts bancaires et l’épargne sont employés,
  • Des choix d’investissement et le modèle d’affaire choisi par la banque.

S’interdisant tout soutien à l’industrie liée aux énergies fossiles, mais aussi aux pesticides chimiques, à l’armement et au génie génétique, Helios investira les sommes reçues dans des secteurs clés en lien avec la transition énergétique et l’économie réelle.

Évidemment, un tel business model ne saurait être pérenne qu’en demandant de ses clients une implication financière plus élevée que chez d’autres établissements. Mais si le public est sensible aux causes environnementales, il y trouvera sûrement son compte.

Une banque verte qui ne rougit pas de la concurrence

« Reprenez le contrôle pour 6 euros par mois », voilà les mots d’Helios concernant l’abonnement bancaire tout-en-un proposé à ses futurs clients. Cette offre comprendra l’ensemble des services de base, à savoir :

© Carte bancaire Helios
  • La mise à disposition d’une carte bancaire Visa ou Mastercard classique,
  • La tenue de compte,
  • Les retraits illimités en Europe,
  • Les virements et prélèvements illimités en Europe.

Pour rappel, Helios demeure tenue par les règles de sécurité bancaire au même titre que les grands établissements. C’est un service financier indépendant adossé à l’agrément d’une banque et qui répond à toutes les exigences réglementaires européennes.

Les projets de banques écologiques se développent de plus en plus. Les banques prennent conscience de cet enjeux et développent des offres pour leurs clients. Bunq avait lancé il y a quelques mois une offre GreenCard qui permet de planter un arbre tous les 100€ d’achats.

Helios réduit votre empreinte carbone

© Application mobile Helios

Au-delà de ses objectifs d’investissements verts, la néobanque proposera à ses clients un système inédit de suivi de son empreinte carbone. Le principe est astucieux : les clients auront accès à un suivi de leur empreinte carbone personnelle, calculée automatiquement à chaque transaction. Ce « Score carbone » vous permettra ensuite de représenter votre empreinte carbone en kilos de CO2. Quelqu’un a dit régime ?

Facile donc d’identifier les activités et produits les plus polluants parmi vos habitudes de consommation. Une belle opportunité pour verdir votre hygiène de vie, et ce d’autant qu’Helios vous accompagnera en communiquant des astuces de tous les jours (promotion des producteurs locaux, produits d’occasion, soutien à des projets sélectionnés pour leur impact etc.)

Enfin, la néobanque compensera une partie de votre impact CO2 chaque fois que vous utilisez votre carte, sans aucun coût supplémentaire.

Quand Helios sera-t-il disponible ?

Helios est pour l’instant au stade de projet et devrait voir le jour en automne 2020 s’il réunit suffisamment de souscriptions. Comme leur site l’indique, l’initiative a besoin de recueillir 10 000 précommandes de cartes bancaires pour être en mesure d’exister.

Pendant ce temps, la réflexion est encore ouverte et vos idées sur la banque de demain peuvent être envoyées à contact@helios.do.

Si l’aventure écologique vous séduit, si vous cherchez à donner un sens éco-responsable à votre épargne et vos moyens de paiement, alors Helios pourrait bien être la solution idéale.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE