Idées reçues sur les banques en ligne

0

Série Tordre le cou aux idées reçues, saison 1 épisode 05. Après vous avoir gratifié d’un recueil d’idées reçues sur les banques traditionnelles, billet de banque s’attaque aux banques en ligne. Bon vous l’aurez compris, par opposition aux précédentes, il s’agit d’établissements bancaires qui opèrent seulement sur internet. ING Direct, Fortuneo, monabanq., Hello Bank!, Boursorama Banque, BforBank, Soon by AXA mais aussi les agences en ligne des banques traditionnelles type l’Agence Directe (Société Générale), l’agence en ligne de BNP Paribas ou Mon Banquier en ligne (Caisse d’Epargne), voilà de quoi on va vous parler. On y va !

Idées reçues

Lire aussi :

  • Idée reçue n°1 : Les banques en ligne, c’est gratuit !

Faux (à 100 %). Sur la question des tarifs, on oppose souvent les banques en ligne aux banques traditionnelles en expliquant que les premières sont gratuites quand les secondes sont très chères. En effet, les chiffres parlent d’eux-mêmes : le client d’une banque traditionnelle paie en moyenne 212 € par an contre 63 € par an pour le client d’une banque en ligne*.

Mais, pour ouvrir un compte dans une banque en ligne, il faut souvent (excepté monabanq.) disposer d’un revenu mensuel minimum. En vous imposant de déposer 1 600 € nets/mois sur votre compte, votre CB devient gratuite par exemple. Dites, la gratuité sous conditions, c’est encore de la gratuité ?

Les agences en ligne des banques traditionnelles sont aussi chères que les banques traditionnelles.

Les banques en ligne sont-elles moins chères ?

A lire aussi

Les banques en ligne sont-elles moins chères ?

Lire la suite

  • Idée reçue n°2 : Les banques en ligne, c’est des acteurs inconnus au bataillon !

Faux (à 100 %). Visiblement, on ne l’a pas assez dit mais non les banques en ligne ne sont pas des inconnues. Ce sont des filiales de banques traditionnelles très connues : Boursorama Banque est la filiale de la Société Générale, Fortuneo du Crédit Mutuel Arkéa, Hello Bank de BNP Paribas, monabanq du Crédit Mutuel CIC, BforBank du Crédit Agricole, ING Direct de la banque néerlandaise ING, L’Agence Directe de la Société Générale, Mon Banquier en ligne de la Caisse d’Epargne, ou encore l’agence en ligne de BNP Paribas (ex La Net Agence).

  • Idée reçue n°3 : Je peux ouvrir mon premier compte dans une banque en ligne !

Faux (à 100 %). Il n’est pour l’instant pas possible d’ouvrir son tout premier compte dans une banque 100 % en ligne. Ces pure players imposent au client de procéder à un premier versement par chèque ou par virement depuis un autre compte qu’il détient. Cette condition n’est pas une pure fantaisie des banques en ligne mais provient de la loi, de l’article R561-20 du code monétaire et financier pour être précis.

L’autre compte bancaire à partir duquel le client doit procéder à un virement ou sur lequel il fait un chèque, peut être détenu dans un autre Etat membre de l’UE.

  • Idée reçue n°4 : Dans une banque en ligne, je ne peux m’adresser à personne !

Faux (à 100 %). On a un peu bêtement tendance à penser que dans une banque en ligne, puisque tout est dématérialisé, les humains sont remplacés par des machines. Rassurez-vous, on n’y est pas encore ! Non seulement vous pouvez joindre un conseiller dans une banque en ligne mais en plus vous bénéficiez d’horaires élargis pour le contacter : parfois jusqu’à 22 heures du lundi au vendredi et le samedi jusqu’à 16 h 30.

Vous ne pourrez pas avoir de conseiller dédié dans une banque 100 % internet mais dans les agences en ligne des banques traditionnelles, si !

  • Idée reçue n°5 : Les banques en ligne, c’est trop risqué !

Faux (à 100 %). Hello Bank plus risquée que BNP Paribas ? Leurs destins ne sont-ils pas intimement liés puisque l’une est la filiale de l’autre ? Rien n’autorise à considérer que les banques en ligne seraient moins solides que leurs maisons mères.

Mais cette idée reçue signifie une deuxième chose. Le fait de procéder à toutes ses opérations bancaires sur internet peut encore effrayer les plus paranoïaques d’entre nous. Là-dessus, qu’on se rassure, les banques en ligne en ont parfaitement conscience et mettent le paquet sur la sécurité afin d’éviter le piratage des comptes : du cryptage des données à l’authentification du client, vous n’avez pas grand-chose à craindre.

Les banques en ligne délivrent continuellement de précieux conseils à leurs clients pour qu’ils sécurisent davantage encore leurs comptes.

  • Idée reçue n°6 : La qualité du service est moins bonne que dans les banques traditionnelles !

Faux (à 100 %). Plusieurs études démontrent qu’au niveau des services, les banques en ligne sont meilleures que leurs maisons mères. Des enquêtes de satisfaction client placent systématiquement les banques en ligne largement au-dessus des banques traditionnelles.

Pour ce qui est des agences en ligne, le service est exactement le même que dans les banques traditionnelles.

  • Idée reçue n°7 : L’offre des banques en ligne est tellement limitée !

Faux (à 80 %). Ouverture de compte courant : OK, ouverture d’un livret d’épargne : OK, souscription d’un contrat d’assurance vie : OK, souscription d’un crédit, conso ou immobilier : pas OK. Peu de banques en ligne proposent en effet de contracter un crédit. Pour l’instant, vous pouvez souscrire un crédit immo et un crédit conso chez ING direct et Boursorama Banque. Bientôt chez BforBank et Fortuneo.

Dans les agences en ligne des banques traditionnelles, le son de cloche est différent : un client de l’agence en ligne de BNP Paribas dispose de toutes les offres du groupe, dont le crédit.

Le 02 mars 2017, Fortuneo nous annonçait par communiqué le lancement officiel de son offre de crédit immobilier ! On attend désormais BforBank sur ce marché ! 
  • Idée reçue n°8 : Toutes les banques en ligne imposent un revenu mensuel minimum !

Faux (à 90 %). Pour vous faire bénéficier de la CB gratuite, les banques imposent en général des conditions de revenus. A noter toutefois que monabanq. et Soon sont les deux banques 100 % en ligne à n’en imposer aucun. Contrecoup : la CB est payante chez monabanq. (24 €/an pour une Visa classic, 60 €/an pour une Visa Premier).

Par ailleurs, les agences en ligne des banques traditionnelles n’imposent pas de conditions de revenus.

  • Idée reçue n°9 : Je ne peux pas déposer d’espèces dans une banque en ligne !

Faux (à 90 %). Dans la mesure où elles n’ont pas d’agence, il semble effectivement difficile de déposer des espèces dans une banque 100 % en ligne. Mais Hello Bank utilise les guichets de sa maison mère : les clients Hello Bank et les clients de l’agence en ligne de BNP Paribas peuvent faire des dépôts dans les agences BNP Paribas, les clients de L’Agence Directe à la Société Générale !

  • Idée reçue n°10 : C’est tellement compliqué d’encaisser un chèque dans une banque en ligne !

Faux (à 100 %). Les cas de Hello Bank et de l’agence en ligne de BNP Paribas sont particuliers puisque les banques disposent des guichets de BNP Paribas (cf Idée reçue n°9) pour l’encaissement des chèques. Pour les autres banques en ligne, cette opération n’est pas plus compliquée que dans une banque traditionnelle puisque l’établissement vous envoie un carnet de bordereaux de remises de chèque. Il vous suffit de lui adresser votre chèque et le bordereau et le tour est joué !

Par ailleurs, elles mettent à disposition de leurs clients un bordereau numérique téléchargeable depuis l’espace client. Le fait d’activer le bordereau crée une annonce de remise de chèque et permet au client de réduire le délai d’encaissement.

  • Idée reçue n°11 : Je suis certain d’économiser en passant par une banque en ligne !

Faux (à 70 %). Si vous parlez des banques 100 % en ligne type Boursorama, ING Direct, Fortuneo…oui, c’est clair vous ne pouvez faire que des économies. Au niveau des agences en ligne en revanche il n’est vraiment pas dit que vous réalisiez à tous les coups des économies, vu qu’elles pratiquent les mêmes tarifs que leurs maisons mères.

  • Idée reçue n°12 : Ça sert à rien de comparer les banques en ligne, l’offre est la même partout !

Faux (à 100 %). Votre profil joue un rôle fondamental dans les prix que vous obtiendrez, ce qui signifie que d’une banque en ligne à l’autre, vous ne serez pas logé exactement à la même enseigne. Vous en doutez ? Faites le test. Cette idée reçue voudrait que vous obteniez les mêmes tarifs et les mêmes services dans toutes les banques en ligne, or ce n’est pas le cas.

lupa

Comparer les banques en ligne

On vous sent sceptique… Rendez-vous sur Panorabanques et comparez par vous-même les banques en ligne, vous verrez…

Je compare

  • Idée reçue n°13 : Les banques en ligne, c’est pour les jeunes !

Faux (à 50 %). Alors qu’elles tentent de les draguer, les banques en ligne n’attirent pas vraiment les jeunes. Et, pour cause ! L’imposition d’un revenu minimum est un véritable obstacle pour les personnes qui ne travaillent pas encore, parmi lesquelles les jeunes sont évidemment surreprésentés.

La banque en ligne, c’est plus pour les quadragénaires CSP +.

Teaser : Dans le 6e épisode de la saison 01, billet de banque s’intéresse aux idées reçues sur le paiement sans contact. Rendez-vous le 25 mars !

*Détail du profil retenu : détenteur d’une CB internationale Visa internationale ou Mastercard à débit immédiat, 500 euros de dépenses par carte par mois et 1500 euros de revenus par mois, 5 retraits par mois au distributeur automatique dont 4 déplacés, pas de dépenses à l’étranger hors zone euro, 2 chéquiers récupérés en agence, Bénéficie d’une autorisation de découvert personnalisée, 4 incidents générant à chaque fois deux commissions d’intervention, un découvert non autorisé de 500 euros sur 10 jours et 1 lettre d’information pour compte débiteur non autorisé, 1 abonnement Internet, 1 mise en place de virement permanent et 12 virements périodiques par an initiés via internet, 4 virements occasionnels initiés par internet, 3 mises en place de prélèvement et 36 prélèvements mensuels émanant d’organismes privés.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE