Publicité
Publicité
La Gamme des moyens de Paiement Alternatifs (GPA)

La Gamme des moyens de Paiement Alternatifs (GPA)

0

Imaginez que le prix de vos achats soit proportionnel à vos revenus. Moins vous gagnez, moins les articles seraient chers. On n’en est pas encore là, mais les banques s’inscrivent quand même dans cette démarche en proposant des tarifs préférentiels à leurs clients en situation de fragilité financière.

La Gamme des Moyens de Paiement Alternatifs

Pourquoi cette nouvelle offre ?

Depuis 2005, dans le cadre d’un plan d’action contre la pauvreté et l’inclusion sociale, les banques se sont engagées à proposer à leur clientèle fragile des forfaits de services bancaires à tarif réduit. Depuis le 1er octobre 2014, elles ont même l’obligation de proposer une offre commerciale spécifique (ex : la formule de compte simplicité de la Banque Postale, l’offre Generis de la Société Générale, Baséo de la Banque Populaire)

Qui sont ces « clients fragiles » ? Les personnes ayant déjà eu des incidents de paiement, étant inscrits au Fichier des Central des Chèques (FCC) ou en situation de surendettement ou encore ayant vécu ce type de situation dans le passé. En résumé, des clients qui ne peuvent pas ou ne veulent plus être en possession d’un chéquier. L’objectif de cette mesure ? Limiter les frais bancaires dans le but de les aider à mieux maîtriser leur budget.

Privé moyens de paiement

A lire aussi

Quels sont vos droits si vous êtes privés de moyens de paiement ?

Lire la suite

Quels sont les services bancaires associés ?

Depuis le 1er janvier 2014, cette gamme de moyens de paiement alternatifs regroupe plusieurs services bancaires, avec comme socle commun à toutes les banques : une carte de paiement et de retrait avec demande d’autorisation systématique et un système d’alerte par SMS qui prévient du solde du compte.

Le tarif de ces services ne doit pas dépasser 3 € par mois depuis le 1er octobre 2014. Les frais bancaires liés aux irrégularités de fonctionnement de compte ou aux incidents de paiement sont également régulés. Les commissions d’intervention (en cas de dépassement de votre découvert autorisé) sont plafonnées à 4 € par opération et à 20 € maximum par mois. Attention cependant car il n’est pas possible de cumuler ce forfait avec la détention d’un carnet de chèques.

Cette offre peut être complétée par des avantages tarifaires ou même la gratuité de certains services supplémentaires. Par exemple, un accès Internet pour consulter ses comptes et réaliser des opérations courantes, et une assurance en cas de perte ou de vol de sa carte bancaire.

Quels sont les services associés au compte Nickel ?

A lire aussi

Quels sont les services associés au compte Nickel ?

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE