La MAIF lance Nestor : quand une compagnie d’assurance s’intéresse à la banque…

0

Dans un communiqué publié le 09 juin 2016, Pascal Demurger, directeur général du groupe MAIF nous en dit plus sur la stratégie adoptée par « l’assureur militant » dans le cadre de son plan 2015-2018. Au programme, une « révolution digitale » qui prend notamment la forme d’une transformation du cœur de métier du groupe. Nestor, la néo-banque de la MAIF sera ainsi lancée dès le 20 juin prochain. Explications.

Nestor, la future néo-banque de la MAIF
Nestor, la future néo-banque de la MAIF

Une marque forte pour une néo-banque militante ?

L’avantage quand un assureur entre sur le marché de la banque, c’est qu’il parle déjà la langue. Avec un tel atout et une marque extrêmement forte, le choix de la MAIF consistant à sortir de son métier historique est particulièrement opportun. En effet, la directive européenne sur les services de paiement (DSP2) prévoit d’ouvrir le marché des paiements à de nouveaux acteurs de la finance avant fin 2017.

C’est d’ailleurs dans ces conditions que des start-ups comme Morning (ex-Payname) ont pu s’y introduire. Rien de surprenant à considérer alors que le groupe MAIF, qui a investi dans Morning, suive ce modèle en le dépassant même un tantinet. « La MAIF va plus loin et fait le pari de la pertinence d’un 3ème modèle Néo-banque dans lequel une marque reconnue et inspirant confiance devient l’interlocutrice privilégiée de la relation bancaire », précise Pascal Demurger.

Car en effet, le moins qu’on puisse dire c’est que la MAIF bénéficie d’une notoriété certaine.

Un autre Nestor existe, il s’agit d’un service de livraison de plats préparés par des chefs. Aucun rapport.

Un agrégateur de comptes, pas une banque à part entière

Nestor en deux mots, c’est davantage un agrégateur de comptes qu’une néo-banque à la Number26, Tandem, Mondo ou autre Atom Bank. En clair, c’est une appli web et mobile qui :

  • « facilite la gestion des comptes et
  • fluidifie l’accès lorsque la détention bancaire et financière est dispersée dans plusieurs établissements. »

Tout comme ce que propose Linxo – qui a d’ailleurs aidé à la conception de Nestor – les clients pourront consulter l’ensemble de leur patrimoine bancaire (comptes courant et d’épargne, moyens de paiement alternatifs comme Paypal, assurance-vie, crédit, gestion patrimoniale ou épargne salariale) dans un seul espace grâce à Nestor.

Proposée au grand public en novembre, l’application Nestor devrait être enrichie prochainement de services et de fonctionnalités spécifiques. Selon les informations des Echos.fr, l’appli fournira notamment « des outils d’anticipation budgétaire, de gestion de découvert ou d’alertes. »

Une version gratuite et une version premium payante, facturée moins de 30 € par an seront mises à disposition.

outils de gestion de budget

A lire aussi

Les outils de gestion de budget : une technologie qui vous veut du bien

Lire la suite

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE