Publicité
Publicité
La relève des banques en ligne assurée par les nouvelles banques mobiles...

La relève des banques en ligne assurée par les nouvelles banques mobiles ?

0

De l’autre côté de la Manche, de nouveaux modèles de banques se développent jour après jour. Reposant essentiellement sur une appli et une CB, ces nouvelles banques qui ont fait de la simplicité et de la rapidité leur cheval de bataille, replacent le client au centre de la relation bancaire. Or, cette promesse avait déjà été formulée par les banques en ligne. Face à des acteurs tels que Moven, Tandem, Atom Bank ou encore Mondo, que peuvent les banques en ligne ? Et surtout, est-ce la fin du système bancaire tel qu’on le connait ?

Banques mobiles

Une relation de confiance vis-à-vis du client et de son smartphone

Et si la dématérialisation des services bancaires n’était pas suffisante ? L’émergence d’acteurs proposant des solutions bancaires conçues exclusivement pour le smartphone a de quoi faire trembler les banques en ligne. Pas chez nous où ces Fintechs n’en sont encore qu’à leur balbutiement mais dans les pays anglo-saxons, la menace est réelle.

Et pour cause, il semble que les nouvelles banques mobiles ont bien assimilé les nouvelles attentes des clients et sont capables de leur fournir une réponse particulièrement adaptée. Le message est différent, plus « révolutionnaire », il ne semble pas émaner d’acteurs traditionnels de la finance mais de « Tekos », soit des gens qui ont fait de l’expérience utilisateur leur préoccupation principale. Plus efficace aussi puisqu’il prend en compte les inquiétudes des clients.

« Changer la façon dont vous interagissez avec votre banque », nous dit la banque américaine Moven.

« Pas de frais, pas d’ennui…La façon dont la banque devrait être ». La banque américaine Simple se positionne sur l’absence de frais perçus puisqu’elle « considère que vous êtes en mesure de gérer votre argent en toute confiance ». Une ribambelle d’outils est ainsi mise à la disposition du client pour qu’il puisse tout gérer depuis son ordinateur, son iPhone ou son Android.

L’ « autonomisation » du client au cœur de la stratégie banque 100 % mobile first

« Ensemble, nous pouvons inventer une banque meilleure », ça c’est la promesse de la banque britannique Tandem, la « bonne banque » qui a reçu sa licence bancaire en novembre 2015. Sa cible ? Les clients qui refusent que la banque se fasse de l’argent à leur dépens et qui souhaitent changer la donne. En proposant au client de trouver les meilleurs tarifs bancaires et surtout en collaborant étroitement avec lui – d’où le nom Tandem – la banque promet de faire passer les intérêts de celui-ci avant tout le reste.

« Enfin une banque aussi intelligente que votre portable ! ». La communication de la banque mobile britannique Mondo s’est faite sur le constat de plusieurs insuffisances : le blocage systématique de la CB par la banque lors d’un voyage à l’étranger pour lutter contre la fraude, les frais bancaires cachés ou encore les appli bancaires incomplètes. Mondo propose à ses futurs clients de transformer leur smartphone en véritable tableau de bord où ils peuvent suivre toutes leurs transactions.

Mondo n’a pas encore reçu de licence bancaire.

Mondo

A lire aussi

Crowdfunding : la banque mobile Mondo lève 1 million de livres sterling en 96 secondes

Lire la suite

« Nous construisons cette banque pour vous. Nous allons apprendre et nous adapter à vous, pour célébrer votre individualité dans tous les sens. Votre logo, votre nom, vos couleurs (oui vraiment !). Atom, uniquement vôtre. » La banque britannique Atom qui vient de recevoir sa licence propose au client de disposer de son propre logo, de sa propre palette de couleur et il peut aussi renommer la banque de son propre prénom. La reconnaissance du visage du client et de sa voix lui permette de réaliser toutes ses transactions depuis l’application de façon complètement sécurisée.

Le lancement d’Atom Bank est prévu en France dans le courant de l’année 2016.

« Une banque plus intelligente pour un monde en constante évolution », c’est le projet de la banque britannique Starling Bank qui, pour l’atteindre, compte lever 70 millions de livres sterling. Si l’objectif est clair « proposer les meilleurs comptes courants du monde », les moyens d’y parvenir, beaucoup moins ! Dès qu’on en saura un peu plus, on vous préviendra 😉

Pas vraiment surprenant de voir que ces nouveaux acteurs, appelés néo-banques par certains, naissent pour l’essentiel aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, la notion d’ « empowerment » qui est au cœur de leur stratégie de communication, n’a pas son équivalent en français.

Certes ces nouvelles banques savent s’adapter aux comportements des consommateurs, c’est la raison pour laquelle tout y est fait en fonction du smartphone, mais elles tentent en plus de recourir à d’autres valeurs, celles d’une reprise du pouvoir des clients par rapport à leurs banques.

Assurance vie en ligne

A lire aussi

Assurance-vie en ligne : les banques en ligne contre les Fintech

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE