Le paiement de demain sera-t-il sans contact ? Pas si sûr…

0

Il ne se passe pas un mois (voire une semaine) sans qu’il y ait une étude sur les Français et le paiement digital. Ainsi, l’étude du cabinet Forrester publiée fin avril 2016 nous apprenait qu’un Français sur 10 seulement était intéressé par les portefeuilles électroniques, contre 31 % des Italiens ou encore 21 % des Espagnols.

Paiement sans contact

Plus récemment, l’Observatoire du paiement digital de l’institut Future Thinking nous apprend que 93 % des Français connaissaient l’existence du paiement sans contact en 2015, contre 83 % en 2014. Pour l’institut, c’est le signe d’une percée de ce mode de paiement mais qu’en est-il vraiment ?

Que penser des nouveaux moyens de paiement ?

A lire aussi

Que penser des nouveaux moyens de paiement ?

Lire la suite

La progression toute relative du paiement sans contact en France

Selon l’Observatoire du paiement digital de Future Thinking, 19 % des Français règlent leurs achats avec le mode sans contact chaque mois (contre 14 % en 2014). 7 % le font avec leur téléphone mobile (contre 5 % en 2014).

Certes il y a une progression mais étant donnée la quasi-généralisation de la technologie NFC sur les CB – près de la moitié des Français disposent d’une CB sans contact d’après l’étude – celle-ci n’est pas encore fulgurante. Même si 58 % des interrogés considèrent le paiement sans contact ni plus ni moins risqué qu’un paiement en ligne, les freins historiques à l’utilisation de ce mode de paiement perdurent :

  • 82 % des sondés craignent le vol ou la perte de leur téléphone
  • 60 % trouvent ces technologies inutiles
  • 79 % redoutent un manque de protection de leurs données

Malgré ces freins, précise l’étude, 56 % se disent prêts à payer sans contact.

Innovation technologique contre meilleure expérience de shopping

Selon Thomas Husson, co-auteur de l’étude du cabinet Forrester, « Les consommateurs ne recherchent pas de nouvelles fonctionnalités de paiement mais plutôt une meilleure expérience de shopping ».

Cette « meilleure expérience » n’est d’ailleurs pas forcément attendue du côté des banques puisque :

  • 35 % des consommateurs européens citent d’abord Paypal
  • 32 % les banques ou les émetteurs de cartes
  • 28 % les réseaux de carte de paiement
  • 23 % Amazon
  • 17 % Microsoft
  • 13 % les opérateurs mobiles
  • 11 % Google et Apple

Apple Pay

A lire aussi

Apple Pay arrive en France !

Lire la suite

« Les banques courent un risque de désintermédiation et ne devraient tout simplement pas céder la relation client aux fournisseurs de wallets mobiles », poursuit Thomas Husson.

En effet, selon l’enquête sur les comportements d’achat des Français réalisée par Ingenico Group fin avril 2016, les Français attendent des moyens de paiement qu’ils soient plus simples à utiliser et qu’ils leur permettent de gagner du temps.

infographie

En ce sens, le paiement sans contact pourrait être vraiment démocratisé en France.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE