Les contrats retraites pour les pros

0
Les contrats retraites pour les pros
Les contrats retraites pour les pros

Votre future retraite ? Il serait temps d’y penser… surtout si vous êtes travailleur indépendant ou gérant de société. La plupart des banques proposent des contrats spécifiques pour vous… et avec des avantages fiscaux ! Pour vous aider, on vous dresse le portrait des différents contrats retraites pro.

Les contrats retraite pro : à quoi ça sert ?

En tant que commerçant ou artisan ou gérant de société, vous ne vous faites pas d’illusion pour la retraite. Vous n’aurez pas grand-chose au moment de votre départ à la retraite. Les cotisations que vous versez tous les mois au RSI, malheureusement, ne vous permettront sûrement pas de vivre correctement. Vous le savez… (pour rappel et pour faire simple : le montant de votre retraite de base est évalué aujourd’hui à 17,15 % de votre revenu professionnel*).

Pour autant avez-vous prévu de mettre de l’argent de côté pour obtenir des revenus complémentaires ou un patrimoine financier et vivre mieux ? Peut-être y avez-vous pensé à titre privé en souscrivant un PERP ou une assurance-vie… C’est une bonne démarche. Mais c’est dommage. Vous ne profitez pas du tout de votre statut de travailleur indépendant ou de gérant de société.

logo

Conseil billet de banque

Savez-vous que vous pouvez utiliser les bénéfices de votre entreprise pour épargner à titre personnel et payer moins d’impôts ? Profitez-en pour vous constituer une retraite complémentaire…

Le contrat Madelin : pour les travailleurs indépendants

Artisan, commerçant, profession libérale… si votre bénéfice est plus ou moins régulier d’une année sur l’autre, pensez à souscrire un contrat Madelin. Le principe est simple : vous épargnez régulièrement et tous vos versements sont déductibles de votre bénéfice imposable au titre de l’impôt sur vos revenus. C’est à peu près le même mécanisme que le PERP à titre particulier, même si le contrat Madelin prévoit des plafonds de déductibilité plus élevés mais des conditions de versement plus contraignantes. Mais l’intérêt est réel : ces deux placements sont complémentaires et peuvent même être cumulés !

Travailleurs indépendants : contrat PERP ou Madelin ?

A lire aussi

Travailleurs indépendants : contrat PERP ou Madelin ?

Lire la suite

Plus vous payez d’impôts, plus votre économie peut être importante. En revanche, si votre taux marginal d’imposition est inférieur à 30 %, vérifiez avec l’aide de votre conseiller bancaire la rentabilité de ce type de contrat qui comporte des frais de versement et des frais de gestion.

L’épargne salariale : pour les gérants de société ou d’associations

Mettre en place un PEE (Plan Epargne Entreprise), c’est faire bénéficier vos salariés d’un système de rémunération complémentaire. C’est généralement sur ce type de support que sont versées les primes de participation et d’intéressement.

Mais ce n’est pas uniquement au profit de vos salariés. Vous aussi, en tant que gérant de société, vous pouvez bénéficier des avantages fiscaux de ce contrat, et doublement ! Tout d’abord vous payez moins d’IS (Impôt sur les Sociétés) : les abondements sont déductibles de votre bénéfice imposable. Et à titre personnel, si vous abondez vos propres versements sur votre contrat, vous ne payez pas non plus d’impôt sur le revenu sur cette somme.

Alors, convaincus ?

*Taux constaté au 17/12/2015 sur Info-retraite.fr

Epargne salariale intéressement

A lire aussi

Épargne salariale : l’intéressement

Lire la suite

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE