Publicité
Publicité
Les frais bancaires standards augmentent peu, le transfert de PEL explose !

Les frais bancaires standards augmentent peu, le transfert de PEL explose !

0

Les frais bancaires sont en augmentation en 2018, selon une étude relayée par LesEchos Investir. Une augmentation faible pour les frais dits « standards » mais très élevée pour des frais très spécifiques comme le transfert de PEL.

Transfert d'argent / Comparaison des virements de banque à banque
Transfert d'argent

Les frais bancaires sont de plus en plus observés à la loupe… Et vivement critiqués ! Normal vu les frais que les banques imputent à leurs clients ! Entre les frais standards et les frais d’incidents de paiement, la facture peut vite monter ! Surtout si on y ajoute les frais particuliers dont l’augmentation atteint parfois 30 %, selon une étude Cbanque reprise dans un article des Echos investir.

Sur les cinquante-six banques qui ont déjà publié leurs nouvelles grilles tarifaires pour 2018, 65 % d’entre elles ont augmenté leurs tarifs.

A peine 1,15 % d’augmentation

Bonne nouvelle ! Selon cette étude, les frais dits « standards » qui comprennent notamment les frais de tenue de compte, les cotisations de cartes bancaires et les prix des offres groupées de services… N’ont augmenté que d’1,15 % en un an. Ils sont donc passés de 173,56 à 175,47 € en moyenne pour les banques traditionnelles. Une faible différence qui nous ravie tous évidemment même si les disparités entre les différentes banques peuvent être assez importantes.

En 2017, selon l’étude de Panorabanques, les frais bancaires avaient déjà augmenté de 1,7% par rapport à 2016 et passaient à 193,80 € en moyenne.

Les banques en ligne restent évidemment toujours les moins chers puisque ces mêmes frais ne reviennent en moyenne qu’à 47,18 euros par an.

Banque en ligne

A lire aussi

Quelle est la meilleure banque en ligne ?

Lire la suite

Côté cartes bancaires, ça se passe comment ?

Cette enquête montre notamment que l’écart entre les cartes bancaires à débit immédiat et celles à débit différé continue de se réduire et ce, depuis 2014. En effet, le plus souvent, une banque augmente la cotisation de la carte à débit immédiat et baisse dans le même temps celle de la carte à débit différé. Comme par exemple au CIC, qui a jouté 2 € à la première et enlevé la même somme à la seconde !

Déjà notée en 2017, c’est une tendance qui se confirme ! Entre 2016 et 2017, selon l’étude Panorabanques, les tarifs des cartes à débit immédiat augmentaient de 2% en moyenne.

Les cotisations des cartes à débit différé, elles, baissaient en moyenne de 0,8%. Pour certaines caisses du Crédit Agricole ou certaines Caisses d’Epargne ou encore le Crédit Coopératif, les baisses étaient de l’ordre de 10%.

Réduire les écarts permettra aux ménages de pouvoir choisir la carte qui leur convient tout en restant dans le budget qu’ils se sont fixés.

Côté transfert de PEL, les prix explosent !

Si les banques ont bien fait attention à ne pas trop augmenter les prix sur leurs frais standards, il semble bien qu’elles se soient fait plaisir sur des frais spécifiques comme par exemple le transfert d’un Plan Epargne Logement (PEL) vers une autre banque française.

Si en moyenne, le transfert de PEL augmente de 8 % entre 2017 et 2018, seize banques la majorent de plus de 30 % ! Et la banque qui a le plus augmenté ce tarif est… Le CM 11 (qui rassemble 11 fédérations du Crédit Mutuel) ! Elle passe de 50 euros en 2017 à 90 euros au 1er janvier 2018 !

Plan Epargne Logement (PEL)

A lire aussi

Les PEL ouverts en janvier 2018 taxés à 30 % dès la 1ère année

Lire la suite

Son prix reste toutefois inférieur à la Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique qui le facture à 150 euros. Et il existe d’autres mauvais élèves : 135 euros au Crédit agricole Centre France ou encore 128 euros à la Caisse d’épargne Bretagne Pays de la Loire.

Pourtant certaines banques ont résisté à la tentation de faire flamber la facture. On pense notamment à Boursorama qui facture ce transfert 50 € en 2017 comme en 2018. La Banque Postale aussi reste dans les clous et passe de 43 euros à 55 en 2018 tout comme HSBC qui n’a pas changé son prix depuis l’année dernière (55€).

Globalement, la hausse est à peine plus élevée que l’inflation. Par contre il peut y avoir de grosses disparités selon les banques. Votre banque est-elle plus chère que les autres ? Comparez votre banque sur Panorabanques.com

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE