Les Serious Games s’invitent dans les banques !

1
Les Serious Games s’invitent dans les banques !
Les Serious Games s’invitent dans les banques !

Les Serious Games, « jeux sérieux » utilisant l’aspect ludique et la technologie des jeux vidéo, ont fait leur entrée dans le monde de l’entreprise il y a quelques années, et se développent, y compris dans les banques ! A quoi servent-ils ? Focus sur les « jeux sérieux » mis en place par les banques et leur finalité.

Les Serious Games sont des applications développées sur le modèle du jeu vidéo, faisant appel aux mêmes design et savoir-faire que les jeux classiques avec des intentions pédagogiques, informatives, de communication, marketing ou de formation…

Communiquer auprès des clients

Pour informer les clients sur le fonctionnement de la banque en back-office, et créer une relation privilégiée avec les consommateurs, nous retrouvons par exemple « Ace Manager – The passing Shot », le Serious Game de BNP Paribas conçu pour les jeunes. En 2012, la 4ème édition de ce jeu a comptabilité plus de 14 000 inscriptions d’étudiants ! Les joueurs tiennent le rôle de conseillers bancaires qui doivent apporter aux clients les meilleures solutions selon leurs projets. Des défis sont à relever sur différents domaines d’activité de la banque : la banque de détail, la gestion d’actifs et la banque de financement et d’investissement.

Autre Serious Game, Ludiville, celui de la Banque Populaire. Sur le même principe, les joueurs doivent cette fois gérer une agence bancaire virtuelle spécialisée dans le montage de dossiers immobiliers. Sur différents thèmes, on voit bien ici l’enjeu des banques que d’inverser les rôles clients-banquiers, jouant ainsi la carte de la transparence. Des communications innovantes pour faire connaître les marques.

Former les employés des banques

Les Serious Games sont également utilisés pour former les employés des banques, ou pour recruter des employés en présentant les différents métiers bancaires.

Nous retrouvons ici LCL, qui a lancé une campagne de recrutement à travers le Serious Game e.Banker. Les joueurs réalisent des missions quotidiennes liées aux différents métiers bancaires, et gagnent des points selon la satisfaction de leurs clients. BNP Paribas a également développé un Serious Game pour ses employés : Starbank the Game, un jeu ou les salariés doivent créer une banque fictive sur une autre planète en 2505 : agences bancaires, Business Center, nouveaux métiers et services. Cette communication, interne à l’entreprise permet de former mais aussi de mobiliser les équipes.

Les banques utilisent déjà les Serious Games pour servir différents objectifs : pédagogie, communication, marketing, recrutement. Mais d’autres types de jeux risquent de voir le jour en France dans les prochaines années. Pourquoi pas une émission de télé-réalité dans l’univers bancaire ? En Italie, FinDomestic, filiale en crédit consommation de BNP Paribas organise une « série » en 8 épisodes nommée « Dans vos baskets », qui consiste à immerger 6 clients au cœur du fonctionnement de la banque : conseiller, réflexion sur les offres, recouvrement… Renverser les rôles, redorer l’image de la finance, tel est l’objectif de communication de nombreuses banques.